Syndicate content

Technologies de l’information et des communications

Conférence sur l’ouverture des données publiques : 100 intervenants de 50 pays, ou le pouvoir des idées en action

Donna Barne's picture

La deuxième Conférence internationale sur l’ouverture des données publiques (IOGDC) réunira des centaines d’experts et de partisans du libre accès aux données venus de plus de 50 pays. Cette édition portera sur les implications et l’avenir de l’open data à travers le monde, en se penchant sur le cas d’un certain nombre de villes, pays et institutions.

Un point sur l’utilisation des liseuses électroniques en Afrique, par Michael Trucano

Comment introduire des livres et des liseuses électroniques dans les pays à faible revenu, et est-ce une bonne idée ?

Si l’on en juge par le nombre croissant de demandes que nous recevons ici, à la Banque mondiale, à ce sujet, nous ne sommes pas les seuls à nous poser ces questions. Si vous cherchez des pistes pour essayer de répondre à ce type de problématiques, en vous appuyant sur les données recueillies par des pionniers dans ce domaine, vous serez certainement, à un moment ou à un autre, en contact avec l’ONG Worldreader. Cofondée par l’ancien vice-président d’Amazon, Worldreader s’efforce, avec ses partenaires, « de permettre à des enfants et à des familles, dans le monde en développement, d’accéder à des millions de livres ». Jonathan Wareham, enseignant dans le département des Systèmes d’information à l’ESADE Business School de Barcelone, siège au conseil d’administration de la fondation Worldreader en Espagne et collabore avec cette organisation à diverses activités de recherche sur l’utilisation des liseuses et des livres numériques. Il est récemment venu à la Banque mondiale pour exposer les résultats des travaux menés en Afrique par Worldreader.

Les citoyens adorent la transparence, par Maya Brahmam

Et les gouvernants ? Pas tant que ça… Lorsque Francis Maude s’est exprimé récemment à la Banque mondiale à propos du libre accès aux données publiques (open data) et du gouvernement ouvert (open government), il a déclaré : « À vrai dire, les gouvernements ont généralement recueilli et amassé quantité d’informations sur leur pays et sur leur population… »

Une nouvelle application mobile de la Banque et Fotopedia pour promouvoir l'égalité femme-homme

Olivier Puech's picture

Il y a cinq mois, lors des assemblées annuelles de la Banque mondiale, nous avions donné la plus large place possible à la campagne #thinkEQUAL pour l’égalité femmes-hommes . Cette campagne venait appuyer les conclusions du Rapport sur le développement humain 2012 : égalité des genres et développement.

Que les vrais leaders de l’Afrique veuillent bien se lever ! Un appel aux innovateurs des TIC sur le continent

Nicole Amarteifio's picture

Vidéo en anglais.

 

En parcourant les propositions venues d’Afrique pour le concours « Développeurs au service du développement », j’ai réalisé que ce n’est pas dans des documents d’orientation bavards et théoriques qu’il fallait chercher les solutions aux défis de développement auquel est confronté mon continent. Mais qu’il existe, au contraire, des solutions bien vivantes et qu’elles se trouvent dans les innovations en provenance du secteur des TIC en Afrique.

Pages