Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

Une mosaïque à composer ensemble : partageons un message d’espoir contre la pauvreté #EndPovertyMosaic

Mario Trubiano's picture
Cette page en : English | Español | العربية | 中文



Chaque année, au mois d’octobre, le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international se réunissent pour leurs Assemblées annuelles. Des milliers de délégués du monde entier se retrouvent à cette occasion et se penchent sur les défis les plus urgents à relever pour parvenir à mettre fin à la pauvreté.

Ces discussions, qui traitent de tous les secteurs du développement dans toutes les régions du monde, apportent des solutions novatrices au profit de millions, voire de milliards d’individus à travers le monde. De fait, grâce aux « petites » avancées obtenues à la faveur des nombreux efforts consentis depuis 1990, le monde comptait en 2013 plus d’un milliard de pauvres en moins.

Parce que tous ces efforts mis bout à bout ont porté leurs fruits, nous nous adressons aujourd’hui à VOUS pour y contribuer aussi. Comment ? En utilisant un simple hashtag, vous pourrez ajouter votre visage à la mosaïque interactive #EndPovertyMosaic composée de milliers de selfies du 11 au 13 octobre, en marge des Assemblées annuelles.

Chacun doit avoir la chance d’une vie meilleure, et pour cela il faut mettre fin à la pauvreté : en contribuant à la diffusion de ce message, le portrait que vous partagerez peut faire la différence.

Mettre fin à l’extrême pauvreté : c’est l’un deux objectifs fondamentaux que s’est fixés le Groupe de la mondiale et c’est le premier des 17 Objectifs de développement durable. Alors que l’on célèbrera, dans le sillage immédiat des Assemblées annuelles, le 25e anniversaire de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté (17 octobre), c’est le moment d’impulser un véritable élan de mobilisation autour de cet objectif. Aidez-nous à créer une mosaïque de l’espoir pour encourager les dirigeants du monde à tenir leurs engagements et pour insuffler une dynamique à la hauteur des enjeux de 2030.

Comment participer ?

Du 11 au 13 octobre, nous collecterons et assemblerons les selfies que vous posterez sur Instagram et Twitter avec le hashtag #EndPovertyMosaic. Cette mosaïque vivante prendra forme sur un panneau géant dans l’atrium du siège du Groupe de la Banque mondiale, à Washington.

Postez un selfie et dites au monde que nous pouvons être la génération qui mettra fin à la pauvreté.

Ceux qui n’assistent pas aux Assemblées annuelles pourront visionner la mosaïque sur le site www.banquemondiale.org/endpoverty.

Participez autant de fois que vous le souhaitez et partagez ce billet pour encourager les autres à faire de même !

Online Gallery

Commentaires

Soumis par SYLLA Aboubakari le

Je tiens à féliciter le Groupe de la Banque Mondiale pour ses nombreuses initiatives en faveur de la lutte contre l’extrême pauvreté dans le monde. Pour notre part, nous estimons que l'Economie Sociale et Solidaire, par une stratégie qui lui est propre, apportera un appui substantiel à ces initiatives qui demeurent très nobles.

Soumis par placide NONGO BELOKO le

Merci pour des initiatives louables de lutter contre la pauvrete dans le monde mais trouver une solution à ce problème nécessite l'implication de plusieurs secteurs.

Soumis par Manassé-Yvon Duclos le

La non redistribucion des richesses à l'intérieur d'une nation provoque automatique un groupe plus pauvre d'où un deséquilibre économique et social qu'il faut combattre dans le monde.

Soumis par Ndiaye Dicko le

Bonjour je suis une étudiante sénégalaise en sciences économiques, j'ai mon masters.
Je vous suit et je suis de tout coeur avec vous merci

Soumis par Manuella MOUFE le

Je suis journaliste freelance et féministe engagée camerounaise. Je pense que la pire des pauvretés est mentale,ceci dit nous devons attaquer ce mal à la racine en misant beaucoup plus pour une prise de conscience collective afin de réduire ce grand intervalle qui existé entre bourgeois et prolétaires. Par ailleurs, l'éducation y joue également un rôle important car dans la plupart des pays en voie de développement surtout en Afrique,on s'évertue pour la plupart à cumuler des diplômes qui pour la plupart ne les aide pas vraiment au lieu de s'appesantir sur comment créer des richesses...

Soumis par Aïda Ndiaye le

Bonjour je suis étudiante en DROIT à l'université cheikh anta Diop de Dakar.
Je vous suit et je suis vraiment intéressé merci.

Soumis par Abdoulaye Diallo le

Bonjour je suis un étudiant diplomé en maitrise en business translation à l'université de conakry je vous suis de prés et de loin et suis de tout coeur avec vous car vous avez des structure integrés avec dynamisme dans le domaine de la reduction de la pauvreté dans ce monde, vos actes posés sont a saluer féliciter et encourager.
Que de solutions à la Banque mondiale je vous remercie

Soumis par Salamine le

Bonjour,

Je suis malienne. Merxi à vous de rendre notre monde chaque jour un peu plus meilleur!

Soumis par Mamadou lamarana Diallo le

J'encourage la banque mondiale et le FMI de initiative pour mettre fin à l'extrême pauvreté que subissent certains continent du monde.

Soumis par Augustin Bedidjo le

Je suis congolais vivant en RDCongo. Je partage à 1.000 % la vision de #Fin la pauvreté et je suis du coeur avec tout le monde dans cette lutte holistique et globalisante .

Soumis par rachid bellamouadden le

je tiendrai à mes promesses de participer à la lutte contre la pauvreté jusqu au bout********

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.
En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de Mollom.