Syndicate content

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Bilan des Réunions de printemps à la Banque mondiale : les solutions aux crises alimentaires et aux conflits au premier plan

Julia Ross's picture

Alors que la Banque mondiale et le FMI ont clôturé leurs Réunions de printemps dimanche dernier, c’est le moment de faire le point. Ces Réunions auront été l’occasion de revenir en profondeur sur un certain nombre de questions brûlantes, et notamment les conséquences de la crise alimentaire, les défis des pays touchés par un conflit et les progrès vers les objectifs de développement pour le Millénaire.

Nous avons largement couvert le programme des événements au cours des deux dernières semaines mais, pour se rafraîchir la mémoire, en voici une petite sélection : 

  • À l’approche des Réunions de printemps, le président de la Banque mondiale Robert Zoellick s’est exprimé sur la nécessité d’« un nouveau contrat social pour le développement » au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.
  • L’Open Forum sur la crise alimentaire, qui a donné lieu à la diffusion d’un débat en direct diffusé sur le web et d’un chat en ligne, a recueilli la participation de plusieurs milliers d’internautes, tous soucieux de contribuer par leurs idées à aider le milliard de personnes dans le monde qui souffre de la faim et à faire de l’alimentation la priorité numéro un.
  • La dernière édition du Food Price Watch de la Banque mondiale a révélé que les prix alimentaires mondiaux ont augmenté de 36 % par rapport à leurs niveaux d’il y a un an.
  • Le président de la Banque mondiale Robert Zoellick a annoncé les noms des lauréats de la toute première édition du concours « Développeurs au service du développement ». Le premier prix a récompensé une application qui permet de visualiser sous la forme de cartes et de graphiques les indicateurs de développement.
  • Selon le dernier Rapport de suivi mondial, les deux tiers des pays en développement sont bien engagés pour atteindre les cibles des objectifs de développement pour le Millénaire visant à éliminer l’extrême pauvreté et la faim.
  • Le Rapport sur le développement dans le monde 2011 a mis l’accent sur le rôle de la sécurité, de la justice et l’emploi pour venir en aide au 1,5 milliard d’êtres humains victimes de la violence politique et criminelle.
  • Les organismes de répression de la corruption ont approuvé une déclaration de principes pour combattre la corruption à l’échelle de la planète.
  • Dans son communiqué du 16 avril, le Comité du développement de la Banque mondiale et du FMI a indiqué que les prix alimentaires continuaient d’être une source d’inquiétude majeure et déclaré que les événements récemment survenus au Moyen-Orient et en Afrique du Nord auraient des conséquences durables.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à parcourir les nombreux billets publiés pendant les Réunions, et à lire notamment ceux consacrés au potentiel de création d’emplois de l’agriculture en Afrique, à l’échec des institutions dans l’engrenage des conflits et à l’action de la Banque dans la lutte contre la corruption.

Liens connexes

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.
En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de Mollom.