Syndicate content

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Soumis par SANOGO le
Je pense que la banque mondiale peut développer une autre politique dans différents pays au près des promoteurs des sociétés de communication. Elle va demander un minimum de cinq (5) Fcfa (je m'exprime en francs CFA parce que je suis en Afrique de l'Ouest) sur chaque achat de carte de communication. Au bout d'un moment les sociétés de communication et le ministère chargé de l'assainissement du pays en question font la situation et le montant trouvé peut faire des milliers de latrines pour nos mères, femmes et enfants. Issa Seydou SANOGO Auditeur en Master II Université senghor en Egypte Alexandrie Spécialité Gestion de l'Environnement Nationalité Malienne