Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

Vos questions et commentaires (soumis à modération)

Soumis par Dion Mah Aristide le

Prendre la décision de changer d'habitude et opter pour le biodégradable est noble. Mais cela a un coût. Il faut encourager les États comme les notre en Afrique Subsaharienne créer des cadres qui incitent à l'initiative individuelle. Car en fin de compte tout semble jouer contre ceux qui disent oui au bio.

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.

Réagissez aux discussions du moment