Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

Fally Ipupa : un enfant de l’Afrique avant tout

Liviane Urquiza's picture
Cette page en : العربية | Español | English
Fally Ipupa est devenu une star de la chanson grâce à l’Afrique. Loin de se détourner des problèmes de développement, le chanteur, reste au contraire ancré dans la réalité du continent et veut lui rendre le sourire.

En rejoignant l’initiative #Music4Dev de la Banque mondiale, Fally Ipupa confirme : son succès, il veut en faire profiter son continent, l’Afrique.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste utilise sa popularité dans le but de sensibiliser son public aux défis que doivent relever les Africains. Ses centaines de milliers de fans à travers le monde le savent bien, Fally Ipupa est un artiste engagé, à la fois contre la pauvreté et les inégalités. S’il s'efforce en premier lieu d'améliorer les conditions de vie des populations pauvres dans son pays, la République démocratique du Congo, il a récemment commencé à développer des projets en Côte d’Ivoire et ce n'est qu'un début. C’est afin de réunir les fonds nécessaires à la réalisation  de ces projets qu’il a créé une fondation, la FIF, dont l’objectif est de redonner le sourire aux Africains les plus vulnérables. Comment ? Il explique que le but est de faciliter l’accès à ce qui fait le plus défaut aux Africains – l’eau, les écoles, les soins médicaux – tout en les tenant à l’abri de ce qui les oppresse – les conflits, les aléas climatiques et les maladies.

Alors qu’il était de passage aux États-Unis pour une série de concerts (notamment celui du Global Citizen Earth Day 2015 à Washington (a) où il a partagé la scène avec No Doubt, Usher, D’Banj et bien d’autres) Fally Ipupa est venu nous rendre visite au siège de la Banque mondiale. Nous le remercions d'avoir décidé de rejoindre notre initiative #Music4Dev dont la mission est de réunir des musiciens du monde entier autour d’un même objectif, diffuser ce message au sein des nouvelles générations :

Nous pouvons peut mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030, 
à condition d’agir ensemble et maintenant !


La suite, nous vous laissons la découvrir dans cette vidéo-interview : 
 
#Music4Dev with Fally Ipupa

À propos de #Music4Dev 
L'action naît de la connaissance. Si les gens n'ont pas conscience que les choses doivent changer, rien ne changera jamais. C'est dans cet objectif que le Groupe de la Banque mondiale a mis en place une nouvelle initiative visant à sensibiliser le public aux questions de pauvreté. #Music4Dev (« Musique pour le développement ») propose à des artistes du monde entier de faire connaître leur musique en se servant de la Banque mondiale comme d'une scène, littéralement.

Vous connaissez un chanteur ou un groupe qui utilise sa musique pour faire bouger les choses ? Dites-lui d'envoyer un lien vers ses morceaux, de préférence en streaming (Soundcloud, YouTube, etc.), à l'adresse klopez(@)worldbankgroup.org. Il devra inclure son nom et ses coordonnées ainsi qu'une brève description des sujets qui l'intéressent. La mention #Music4Dev doit figurer dans l'objet de l'e-mail.

D'autres artistes à découvrir avec #Music4Dev :

Voir aussi : tous les clips #Music4Dev réunis dans une playlist sur Youtube.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.
En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de Mollom.