Syndicate content

La Coupe de la Paix des Grands Lacs

Disponible en : English

Billet rédigé par Ian Bannon (a)
tournoi de foot : Coupe de la Paix des Grands Lacs

Des joueurs de foot venus d'Afrique de l'est et d'Afrique centrale se réuniront à Kampala, la capitale ougandaise, les 21 et 22 septembre prochains pour participer à la finale de la Coupe de la Paix des Grands Lacs. Ce tournoi est organisé pour aider les anciens combattants – dont nombreux avaient été kidnappés enfants pour servir dans des groupes armés – à redevenir membres à part entière de leurs communautés grâce au pouvoir salutaire du sport.

La Coupe de la Paix des Grands Lacs est organisée par le Programme transitionnel de démobilisation et réintégration de la Banque mondiale (TDRP), ainsi que les commissions d'amnistie et de réintégration des quatre pays participants.

Au cours du printemps et de l'été 2012, des équipes de football au Burundi (a), en République Démocratique du Congo, au Rwanda (a) et en Ouganda (a) ont disputé les titres nationaux de la Coupe de la Paix. Les quatre vainqueurs vont maintenant se retrouver en Ouganda au cours du weekend de la Journée internationale pour la paix (21 septembre) pour disputer le titre de champion des Grands Lacs.

Mais ce tournoi ne se limite pas au droit de lever un trophée et au titre de vainqueur d'un match de football. La Coupe de la Paix vise à briser les barrières et les préjudices que des années de conflit ont laissés derrière elles. Chaque équipe est composée à part égale d'anciens combattants et de membres des communautés. Les ex-soldats ont souvent du mal à se sentir accueillis dans leurs villes et villages. C'est pourquoi jouer au football avec d'autres hommes qui n'ont pas combattu les aide à se faire accepter et à se sentir à nouveau intégrés dans leurs communautés.

Nombreux sont les joueurs participant à la Coupe de la Paix qui vont quitter leur pays, et parfois leur communauté, pour la première fois. Au cours des tournois nationaux, ils ont rencontré des joueurs compatriotes venant d'autres villes et villages. Maintenant, ils vont jouer contre des footballeurs venus d'autres pays d'Afrique, et faire naitre de nouvelles amitiés.

Louis Emmanuel Oloyotoo Okello de l'équipe Winterbury FC de Gulu, qui a gagné le titre de Champion de la Coupe de la Paix en Ouganda, exprime sa joie avec des mots simples: "Je suis très heureux de participer à la Coupe de la Paix. Avec mon coéquipier Za, on se passe le ballon. Je ne le vois pas comme un ex-soldat. »

Les tournois dans les quatre nations africaines ont prouvé que le fardeau d'avoir participé aux combats pouvait être peu à peu diminué en construisant de liens entre les anciens combattants et leurs communautés d'accueil par une action collective pour réparer le tissu social déchiré par les années de violence. Le développement est égalisateur, mais il demande du temps, et pour que les bénéfices en soient partagés largement, il nécessite des sociétés plus cohésives et inclusives.

Nelson Mandela a dit que le sport "a le pouvoir d'unifier comme rien d'autre. Le sport peut créer de l'espoir où il n'y avait avant que du désespoir. » Grace à la Coupe du monde de rugby de 1995, Mandela a unifié une nation qui semblait se diriger tout droit vers la guerre civile. Mandela et l'Afrique du Sud (a) sont une preuve irréfutable du rôle vital que le sport peut jouer pour guérir les nations et les peuples blessés.

Les matches de la Coupe de la Paix des Grands Lacs contribueront à la compréhension, à l'esprit d'équipe et à l'amitié entre joueurs qui au mieux se seraient ignorés, et au pire auraient ressenti du mépris et de la rancœur les uns envers les autres. Seul, le football n'amènera pas la paix dans une région troublée, mais il représente un pas important sur le long chemin de la réconciliation et l'espoir pour un futur meilleur.

Pour en savoir plus sur le tournoi, veuillez contacter Chantal Rigaud : crigaud@worldbank.org ou le Directeur du tournoi Ian Plenderleith : ianplenderleith@hotmail.com.

www.tdrp.net
http://www.tdrp.net/fn/Videos/videos-GreatLakesPeaceCup_fn.html
 

(a) indique une page en anglais.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires