Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

#Loop4Dev : relevez le défi Boomerang pour sensibiliser les Instagramers au développement urbain

Mario Trubiano's picture
Cette page en : English | Español | العربية | 中文
Avez-vous déjà visité une ville véritablement agréable à vivre ? Des espaces verts, des loyers abordables, des opportunités d’emploi, des transports publics efficaces, des écoles ouvertes à tous, une offre alimentaire saine, variée et financièrement accessible, etc. En résumé, une ville où il fait bon vivre, c’est avant tout une ville qui fait de son mieux pour répondre à tous les besoins de tous ses habitants. Le défi est immense, et l’enjeu incontournable. Pourquoi ? On vous explique en quelques chiffres :
  • pas moins d’un milliard de personnes dans le monde vivent dans des bidonvilles et ont besoin de services de meilleure qualité :
  • les villes consomment les deux tiers de l’énergie mondiale et sont responsables de 70 % des émissions de gaz à effet de serre ;
  • 66 % de la population mondiale vivra en ville d’ici 2050, et pour cause, l’urbanisation progresse partout sur le globe.
Les villes sont des chantiers permanents et, pour des organisations comme la Banque mondiale, ce sont des creusets de développement essentiels qui contribuent à sortir les populations de la pauvreté. Avec une telle concentration d’habitants, il devient possible d'améliorer les conditions de vie du plus grand nombre et, en investissant dans de multiples secteurs urbains, les pouvoirs publics peuvent réellement influer sur la qualité de vie des citadins au quotidien.

Parce que nous savons que les villes peuvent jouer un rôle essentiel dans la lutte contre la pauvreté, nous lançons une nouvelle campagne sur les réseaux sociaux destinée à promouvoir cet enjeu. Avec le challenge #Loop4Dev, nous vous mettons au défi de nous montrer dans un clip Boomerang ce qui rend une ville inclusive, résiliente, vivable et durable.
 
Partagez votre Boomerang avec le hashtag #Loop4dev

Vous connaissez sans doute l’appli Boomerang d’Instagram ? Cet outil, devenu incontournable pour les créatifs, permet de réaliser des mini-clips vidéos qui tournent en boucle. Pour participer au Boomerang Challenge #Loop4Dev, rien de plus simple :

  • Installez l’application Boomerang sur votre smartphone — appuyez sur le bouton et l’appli fait le reste !
  • Postez votre Boomerang sur Instagram (Important : votre compte doit être en mode public, sinon nous ne verrons pas vos posts) ;
  • Dans votre commentaire, expliquez votre vision de ce que doit être une ville durable, de ce qui est le plus important pour ses habitants ;
  • Utilisez en priorité le hashtag #Loop4Dev, mais vous pouvez aussi  ajouter #CEstPossible #EndPoverty #boomerangoftheweek
Que vous viviez ou travailliez dans une ville, ou que vous y soyez uniquement de passage, dans votre pays ou à l’étranger, nous vous invitons à partager vos impressions en réalisant un Boomerang pour illustrer ce qu'une ville doit faire pour offrir un cadre de vie agréable à ses habitants. Logements abordables, accès aux services d’eau et d’assainissement, bâtiments et systèmes de transport accessibles aux plus petits budgets, agriculture urbaine, écoles et installations pour accueillir les réfugiés, infrastructures résistantes aux aléas météorologiques et aux catastrophes : ce ne sont là que quelques exemples qui permettent de transformer les villes pour en faire des territoires durables et inclusifs. Et n’oubliez pas qu’un Boomerang est idéal pour montrer la ville en mouvement, alors soyez créatifs !



N’attendez pas ! Lancez-vous et montrez-nous ce qui fait qu’une ville est un endroit où il fait bon vivre. Avec votre aide, nous pouvons mieux faire connaître l’objectif qui nous guide — mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030 — et prouver que les villes peuvent apporter une contribution essentielle à sa réalisation. Les posts les plus réussis seront repostés sur notre compte Instagram (@banquemondiale).

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos activités visant à sensibiliser les Internautes du monde entier à la lutte contre la pauvreté et les inégalités dans le monde, nous vous invitons à rejoindre le mouvement #CEstPossible. Pour en savoir plus : banquemondiale.org/cestpossible
 

Commentaires

Soumis par Bbelmir le

C'est une très bonne initiative de la Banque Mondiale, mais pour rendre une ville agréable telle que souhaitée par l'initiative Loop4Dev, faut-il encore que celle ci existe en tant que telle. La plupart des villes du monde en développement ne sont en réalité que des agglomérations de villages, voire souvent de bidons-villes juxtaposés. Nos villes sont plutôt des agglomérations rurales caractérisées, lesquelles il faudra d'abord élever au rang de ville par des fonctionnalités citadines les plus élémentaires pour pouvoir ensuite parler d'un quelconque cadre de vie agréable et de son amélioration.

Soumis par Lawan Moustapha le

Voilà une initiative à saluer mais reste et de constater ke en valorisent l'urbanisation,il Faut de moins trouver des solution au conséquence des seul ci parsk nous privons la terre rurale de ses bras valide ???

Soumis par SINAMENYE MAFIGI le

Les politiques nationales sur l'urbanisme doivent collaborer avec les experts de la Banque mondiale, car en fait, l'expertise coute extremement cher aux nations en developmment. En Afrique, les gouvernements doivent prevoir des budgets speciaux pour l'urbanisme et faire des projets pour transformer les bidonvilles en habitats ameliores...

Soumis par Kamilou idi Harouna le

En effet, dans ma ville (Niamey) pourquoi le transport public n'existe pas, comme autrefois existait ? Hors nous avons des villes très éloigné de la capitale dont le déplacement est tout un parcours de combattant, les routes sont aussi dégradées comme est le cas de la route d'Agadez et Diffa.

De nos jours tout est laisser aux privées qui font ce qu'ils veulent en matière de prix.

Vos questions et commentaires (soumis à modération)

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.