Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

#Music4Dev, ou comment mettre fin à la pauvreté avec des chansons

Korina Lopez's picture
Cette page en : English | العربية | Español
#Music4Dev avec D’Banj


Mettre fin à la pauvreté

Il n'y a pas si longtemps, le concept lui-même semblait inimaginable, voire ridicule. Pourtant, à mesure que 2030 approche, l'objectif consistant à mettre fin à l'extrême pauvreté semble à portée de main. Nous avons appris que, en tant que citoyens du monde, il est de la responsabilité de chacun de faire en sorte que tout le monde ait accès à… eh bien, tout ! Eau potable, assainissement, éducation, égalité des chances, tout !

L'action naît de la connaissance. Si les gens n'ont pas conscience que les choses doivent changer, rien ne changera jamais. C'est dans cet objectif que nous avons mis en place une nouvelle initiative visant à sensibiliser le public aux questions de pauvreté, #Music4Dev (« Musique pour le développement »), qui propose à des artistes du monde entier de faire connaître leur musique en se servant de la Banque mondiale comme d'une scène, littéralement.

En faisant connaître leur musique, ces artistes font passer le message de la lutte contre la pauvreté et incitent leurs fans à agir. Des liens vers les morceaux diffusés dans le cadre de #Music4Dev seront placés sur cette page. Les vidéos seront également disponibles sur la chaîne YouTube de la Banque mondiale. Vous trouverez plus d'informations concernant #Music4Dev sur Soundcloud, Facebook, Twitter et Instagram.

D’BANJ

Figurant parmi les artistes africains qui ont connu le plus grand succès au cours de la dernière décennie, le chanteur nigérian D'Banj a remporté de nombreuses récompenses, notamment celui de meilleur artiste africain aux MTV Europe Music Awards de 2007, et d'artiste de l'année 2009, simultanément aux MTV Africa Music Awards et aux BET Awards. Avec plus de 1,4 million de followers rien que sur Twitter, son aura sur les réseaux sociaux est immense. Le fait que D'Banj utilise son statut de star pour sensibiliser le public aux questions de développement fait de lui un puissant allié dans la lutte contre la pauvreté.

D'Banj #Music4Dev
L'année dernière, lors de l’Année de l’Agriculture de l’Union Africaine, D’Banj  a révolutionné la lutte contre l’extrême pauvreté sur le continent. Il a mené une campagne panafricaine qui a rassemblée près de 3 millions de citoyens africains en appelant leurs gouvernements à investir plus dans l’agriculture et à soutenir les petits agriculteurs – et cela a fonctionné.  Cette année, pour le 10e anniversaire de sa carrière musicale, il continue sa croisade contre l’extrême pauvreté et consacre son attention sur l’Année de l’UA pour l’Autonomisation des Femmes. « Je pense que, pour mettre fin à la pauvreté partout dans le monde, nous devons nous attaquer aux causes profondes et commencer par résoudre des problèmes de base tels que l’égalité des sexes et l’agriculture», explique-t-il. « Pour mettre fin à la pauvreté, il faut qu'il y ait une réelle égalité hommes-femmes. Ce qui est bon pour lui est bon pour elle ! »
 
D'Banj dédicace sa nouvelle chanson ExtraOrdinary (« ExtraOrdinaire ») à toutes les femmes fortes et inspirantes du monde.

Vous connaissez un chanteur ou un groupe qui adorerait pouvoir utiliser sa musique pour faire bouger les choses ? Dites-lui d'envoyer un lien vers ses morceaux, de préférence en streaming (Soundcloud, YouTube, etc.), à l'adresse klopez@worldbankgroup.org. Il devra inclure son nom et ses coordonnées ainsi qu'une brève description des sujets qui l'intéressent. La mention #Music4Dev doit figurer dans l'objet de l'e-mail.
 

D'autres artistes à découvrir avec #Music4Dev :

Voir aussi : tous les clips #Music4Dev réunis dans une même playlist sur Youtube.

Commentaires

Soumis par Damien Bizeau le

Ayant pas mal voyagé j'ai decouvert parfois la très haute pauvreté dans des pays fantastiques et ne peut qu'adhérer à votre initiative music4dev car la musique est un moyen de communication universel. J'ai toujours ressenti un grand respect pour La Banque Mondiale et vous me confortez dans ce sentiment.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.
En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de Mollom.