Syndicate content

Quel est votre chiffre préféré ?

Mehreen Arshad Sheikh's picture
Cette page en : English | Español | العربية

My Favorite NumberChacun de nous connaît l’utilité des chiffres. On s’en sert pour analyser les tendances économiques dans le monde, créer des mots de passe, gérer nos emplois du temps ou encore suivre nos dépenses… Les chiffres mettent de l’ordre dans nos vies chaotiques. Autrement dit, ils nous invitent à réfléchir, à apprendre et à nous redécouvrir.
 
« Mon chiffre préféré » est une nouvelle série de vidéos disponibles sur YouTube. Avec cette initiative, nous voulons montrer comment il est possible d’éclairer le développement à la lumière d’un chiffre emblématique et de le placer sous le signe de l’humain. Car, un simple chiffre peut avoir un impact profond sur des vies humaines.

« Quel est votre chiffre préféré ? » : cette question, nous l’avons posée à des économistes de la Banque mondiale, sans anticiper véritablement l’importance de leurs réponses. Leurs chiffres préférés, de fait, nous concernent tous intimement.

À vos chiffres !

1. Rachel Kyte : le chiffre 2, un petit chiffre pour un grand problème 
 
Rachel Kyte, vice-présidente de la Banque mondiale en charge du changement climatique, nous dit que le chiffre 2 peut changer le monde dans lequel nous vivons. Si nous ne parvenons pas à limiter le réchauffement planétaire à 2 degrés Celsius, les dérèglements climatiques mettront en danger nos villes, nos moyens de subsistance et nos existences. Mais le chiffre 2 représente aussi une grande partie de la solution. Découvrez pourquoi :



 
2. Quand on parle de « prospérité partagée », le chiffre 40 est incontournable 

Le chiffre 40 a toujours hanté l’économiste en chef de la Banque mondiale Kaushik Basu. Le partage de la prospérité repose sur un indicateur clé : les revenus des 40 % les plus pauvres d’une population. Découvrez pourquoi :



 Pour plus de vidéos, rendez-vous sur la chaine YouTube de la Banque mondiale.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.
En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de Mollom.