Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

(R)évolutions médiatiques : panorama des usages des médias au Moyen-Orient

Darejani Markozashvili's picture
Cette page en : العربية
 Arne Hoel /Banque mondiale
Crédit photo : Arne Hoel /Banque mondiale
Disponible également en : English

L’environnement médiatique de demain sera très diffèrent de celui d’aujourd’hui et peu semblable à celui d’hier : le blog People, Spaces, Deliberation vous propose de découvrir les faits et les tendances d’un paysage médiatique mondial en mutation.
On assiste dans les pays du Moyen-Orient à une réduction de la fracture numérique entre les générations et entre les classes sociales. Tel est le constat d’un rapport publié par la Northwestern University du Qatar en collaboration avec le Doha Film Institute. Cette enquête, qui couvre six pays (Arabie saoudite, Égypte, Émirats arabes unis, Liban, Qatar et Tunisie), fournit un panorama détaillé des usages des médias dans la région. En voici un aperçu.
  • Comportements culturels
    • Dans les six pays étudiés, la majorité des habitants souhaiteraient qu’il y ait plus de médias de divertissement ancrés dans leur culture et leur histoire — la proportion varie de 52 % en Tunisie à 80 % au Qatar.
    • L’utilisation des médias de divertissement en langue arabe est très répandue, tandis que la pénétration de l’anglais est bien plus faible, voire en recul dans certains pays. Environ quatre habitants sur 10 regardent des films en anglais ou surfent sur des sites anglophones. La majorité des habitants consomment des programmes de divertissement provenant de pays arabes, et la consommation de films, de télévision et de musique en provenance des États-Unis a diminué depuis 2014.
       
  • Censure et réglementation
    • Trois internautes sur 10 se disent préoccupés par le contrôle exercé par les pouvoirs publics sur leur activité en ligne, une proportion en légère baisse par rapport à 2013 et 2015.
    • Les habitants des six pays concernés se prononcent en majorité (54 %) en faveur de la liberté d’expression sur l’internet même si les idées exprimées ne sont pas populaires.
       
  • Médias sociaux et numériques
    • Environ huit internautes sur 10 dans la région utilisent Facebook et WhatsApp, qui constituent les deux principales plateformes de médias sociaux.
    • L’enquête révèle hausse de la pénétration de l’internet entre 2013 et 2016 dans les six pays sondés, avec une progression particulièrement forte en Égypte et au Liban.
    • La quasi-totalité des ressortissants des pays du Golfe utilisent internet.
       
  • Films
    • La télévision reste le média de prédilection pour regarder des films, devant l’internet. La proportion de personnes ayant regardé des films à la télévision au cours des six derniers mois est deux fois plus élevée que celle des personnes ayant consommé des films en ligne (84 % contre 39 %).
    • S’il est de plus en plus fréquent de regarder des films sur internet, 5 % seulement des internautes ont payé pour visionner des films en ligne au cours de l’année écoulée.
       
  • Télévision
    • La télévision demeure une source de divertissement de premier plan dans la région, mais elle perd du terrain par rapport à l’internet.
    • La totalité des téléspectateurs de la région (99 % exactement) regardent des programmes en langue arabe. Un dixième seulement regardent des programmes en anglais (11 %), contre 18 % en 2014.
       
  • Musique
    • La diffusion de vidéos musicales à la télévision est très populaire dans les pays arabes, et le petit écran est le principal mode d’accès à la musique pour trois habitants sur quatre dans la région.
    • Le streaming est très répandu chez les internautes : en 2016, 78 % d’entre eux écoutent de la musique en ligne et 31% le font quotidiennement.
       
  • Jeux
    • Près de quatre habitants sur 10 jouent à des jeux vidéos (36 %).
    • 59 % de ceux qui possèdent un smartphone (soit six sur 10) l’utilisent pour jouer.
       
  • Sport
    • Les programmes sportifs figurent, chez 22 % des sondés, parmi leurs trois genres télévisuels préférés, et se classent juste après les comédies, les fictions dramatiques et les actualités.
    • Si les habitants de la région aiment regarder du sport à la télé, ils ne sont pas enclins à payer pour y avoir accès en ligne.
       
  • Actualités
    • Dans tous les pays à l’exception du Qatar, les sondés sont plus nombreux à suivre les activités à la télévision qu’en ligne.
    • Les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite détiennent le record du nombre de lecteurs de journaux.
       
  • Usages des enfants
    • D’après les réponses fournies par les adultes sondés, 45 % des enfants de 0 à 6 ans jouent sur un téléphone au moins une fois par semaine, et un sur six passe du temps sur internet tous les jours.
    • Selon eux, les médias de divertissement consommés par les enfants relèvent davantage des choix des adultes chez les filles que chez les garçons. 
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le rapport (a) en ligne... 

Suivez PublicSphere WB sur Twitter !

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.
En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de Mollom.