Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

Sommet de la jeunesse 2016 : le Groupe de la Banque mondiale invite les jeunes à repenser l’éducation au 21e siècle

Jewel McFadden's picture
Cette page en : English | العربية | Español
Sommet de la jeunesse 2016 Groupe de la Banque mondiale



L’éducation nous dote des compétences et des outils dont nous avons besoin pour affronter le monde. Elle constitue un élément indispensable au développement d’un individu et plus généralement de toute société. Selon l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), chaque année d’études supplémentaires peut augmenter les revenus d’un individu de 10 % en moyenne dans les pays pauvres.

C’est le thème de l’éducation qui a été choisi pour l’édition 2016 du Sommet de la jeunesse, une manifestation lancée par le Groupe de la Banque mondiale en 2013 afin d’offrir une tribune aux préoccupations des jeunes et leur donner les moyens de promouvoir leurs idées sur le développement. Les jeunes seront invités à dialoguer et partager leurs points de vue avec des experts de la communauté internationale du développement, des acteurs du secteur privé, des représentants des pouvoirs publics et des membres du monde universitaire.

Sommet de la jeunesse 2016 : « Repenser l’éducation au 21e siècle », 14-15 novembre 2016, 8 h-18 h, au siège de la Banque mondiale à Washington.


Comment transformer l’éducation : cette question sera au cœur des débats mais aussi d’un concours destiné à promouvoir les idées novatrices de la jeunesse sur cet enjeu. Les systèmes éducatifs ne parviennent pas à apporter aux jeunes les compétences dont ils ont besoin pour réaliser pleinement leur potentiel. Les défis sont nombreux et complexes, et il n’y a pas de solution universelle pour les résoudre. L’objectif du concours est de faire en sorte que les jeunes s’emparent des problèmes qui sont importants à leurs yeux et qu’ils soient les acteurs et les bâtisseurs de leur avenir.

Le sommet proposera des ateliers pratiques animés par des spécialistes renommés de l’éducation autour des sujets suivants :

  • Innovation et technologie dans l’éducation : La révolution numérique a bouleversé la vie moderne : elle a transformé radicalement les secteurs économiques et les emplois, bousculé les systèmes politiques et modifié en profondeur les relations entre les individus et leurs rapports au monde. Parce qu’ils ont baigné dans les technologies numériques dès leur plus jeune âge, les enfants du millénaire sont mieux armés pour répondre à cette interrogation capitale : comment faire en sorte que les innovations technologiques qui sont parvenues à transformer l’un après l’autre les pans de l’économie contribuent aussi à enrichir l’éducation ?
  • Des compétences pour la nouvelle économie : Quelque 300 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans ne travaillent pas. Alors que nous entrons dans une ère où les machines seront capables d’accomplir des tâches complexes, quelles compétences l’école doit-elle inculquer ? Comment reformer l’enseignement et la formation professionnelle pour permettre aux jeunes générations de s’adapter à la nouvelle économie et sortir du fléau du chômage ?
  • Égalité des sexes dans l’éducation : Des études montrent que plus le niveau d’instruction des femmes est faible, plus la mortalité maternelle et infantile est importante, plus les enfants risquent d’avoir des problèmes de nutrition et plus les taux de VIH/sida sont élevés. Dans un système éducatif biaisé, il n’y a pas d’égalité des chances. Que pouvons-nous faire pour donner à tous les enfants, quel que soit leur sexe, la chance d’accéder à une éducation de qualité ?
  • L’éducation dans les zones de crise : Sur les 462 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école, près d’un quart vivent dans l’un des 35 pays du monde touchés par une crise et, parmi eux, 75 millions ont absolument besoin d’un soutien éducatif. Comment l’école peut-elle et doit-elle s’adapter à ces situations de crise et aux graves difficultés qu’elles engendrent chez les enfants ?
 
Le programme complet de la manifestation et les noms des intervenants seront publiés ultérieurement. Cette année, le Sommet de la jeunesse se tiendra en même temps que se déroulera l’International Education Week (IEW), un événement organisé par les États-Unis dans le but de promouvoir l’internationalisation de l’éducation et les activités d’échanges.

_____________________________________________________________________________________________________________________
 
Pour en savoir plus sur le Sommet de la jeunesse, rendez-vous sur : www.worldbank.org/en/events/2016/08/22/youth-summit-2016

Pour vous inscrire à la manifestation : http://tinyurl.com/wbg2016registration

Si vous souhaitez collaborer à l’organisation du sommet, veuillez contacter sa directrice et coprésidente Louise Baldwin : [email protected].

Pour obtenir des renseignements sur la manifestation, écrivez à : [email protected]

Pour une présentation détaillée de l’édition 2015, consultez : http://documents.worldbank.org/curated/en/998081470632452685/pdf/107501-REVISED-WBG-Youth-Summit-2015-Completion-Report.pdf
 

Commentaires

Soumis par Chavannes Lherisse le

Je suis content de ce sommet. Et je tiens à vous applaudir de ce que vous penser à réaliser une si importante activité mondiale. L'éducation doit devenir une arme pour changer les sociétés du monde entier. J'opte à participer à ce sommet. Mais comment y accéder ? Je n'ai pas de visa américain, comment vous allez m'aider à l'obtenir ?

Merci pour votre intérêt Chavannes. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de vous aider quant à l'obtention d'un visa mais nous vous invitons à vous renseigner auprès de l'ambassade des Etats-Unis dans votre pays de résidence afin de connaître les conditions à remplir pour effectuer une demande de visa. 

Soumis par jean Modeste MANENGA MUNANGA le

je suis tres content de cette initiative de la Banque mondiale car elle rejoint mes pensées sur la question. En effet je suis Psychologue du Travail, enseignant à l'Université et je suis à la tete du service public en charge de la promotion de l'Emploi des jeunes en République Démocratique du Congo. La formation professionnelle doit obtenir une attention particuliere des dirigéants car c'est dans les métiers que le plus grand nombre d'emploi existent. Il faut initié les jeunes à l'Entrepreneriat, l'autonomisation et les métiers en général. ceci nécessite la reforme du systeme mondial de l'enseignement qui doit s'adapter aux réalités du moment et aux besoins actuels du de*veloppement mondial.

Soumis par brady bilala le

je suis monsieur Brady Bilala , de nationalité congolaise de la République Démocratique du Congo.
Je suis vraiment content du fait que vous avez songé organiser un sommet de tel envergure pour permettre à tous les jeunes du monde de venir partager leurs experiences réelles et vecues dans le domaine de l'Education en vu de permettre aux autres d'acquerir une nouvelle experience.
Quant à ce qui me concerne , je suis Ambassadeur Mondial des jeunes à l'UNESCO/RDC dans la branche Mondial Awas Youth team ; comme Ambassadeu Mondial des jeunes au sein de l'UNESCO , je milite à ce que tous les jeunes en geeral et congolais en particulier à avoir un accès facile à une éducation de qualité partout dans le monde à travers les activités de campagne , des sensibilisations et autres que je mene. Tel est le cas de la campagne UP FOR SCHOLL en 2014, I DECIDE OF MY EDUCATION en 2015 , SAFESCHOLLS en 2016 pour la promotion de l'éducation des filles syriennes

Soumis par Oulai Daniel le

Très belle initiative, j'espère y participer pour partager l'expérience de la jeunesse rurale Ivoirienne.

Soumis par Mamadou Diabaté le

Nous sommes heureux du choix du thème de ce sommet. Les dirigeants du monde doivent comprendre que l'éducation est la base du developpement de tous pays.

Soumis par Daly Kiala le

En tant que Jeune Leader africain de demain et Chercheur en Education internationale, je suis très intéressé par cet événement mondial de haut niveau et souhaite y participer. Certes, l'éducation constitue l'un des Objectifs du développement durable. .

Soumis par ECOLIR le

c'est une très belle initiative. surtout pour les enfants d'Afrique.

Soumis par Zié Coulibaly le

Scolariser les enfants de tous sexes, c'est contribuer à l'édification d'un monde meilleur.

Merci, pour cette initiative.

Vos questions et commentaires (soumis à modération)

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.