Syndicate content

Afrique

6 étapes clés pour renforcer la voix des consommateurs dans secteur de l'eau et de l'assainissement à travers des plateformes TIC

Fadel Ndaw's picture
Cette page en : English
Akvo FLOW

Le Programme Eau et Assainissement (WSP) de la Banque mondiale (a) vient de terminer une importante étude sur la façon de valoriser le potentiel des technologies de  l'information et de la communication (TIC) pour 'améliorer les services d'eau et d'assainissement en Afrique. Il est admis que la promotion de la participation du public et la création d'un système de transparence et de reddition des comptes sont des préalables pour permettre aux pauvres d’avoir accès à des services améliorés d'eau et d'assainissement [1]. Les expériences et les leçons tirées de différentes applications TIC à partir des résultats de l'étude suggèrent que les 6 étapes clés suivantes sont  façon de soutenir la conception et la mise en œuvre des outils TIC pour renforcer la voix des consommateurs dans le secteur de l'eau et de l'assainissement qui suit:

 

5 avantages potentiels de l'intégration des TIC dans vos projets d'eau et d'assainissement

Fadel Ndaw's picture
Cette page en : English

Le Programme Eau et Assainissement (WSP) de la Banque mondiale vient de terminer une importante étude sur la façon de valoriser le potentiel des technologies de l'information et de la communication (TIC) pour 'améliorer les services d'eau et d'assainissement en Afrique. Selon un rapport du GSMA, en 2014, 52% de tous les déploiements d’outils de transfert d'argent via le téléphone mobile à l’échelle mondiale se trouvaient en Afrique subsaharienne et 82% des Africains avaient accès à une couverture GSM. En comparaison, seulement 63% avaient accès à l'eau potable et 32% à l'électricité. Cette adoption rapide de technologies-mobile en Afrique offre une occasion unique pour la région de faire face au manque criard de données et d'informations sur les infrastructures d'eau et d'assainissement existants et leur gestion actuelle - une barrière pour l'extension des services aux pauvres.

Services urbains : les systèmes d’eau prépayée en Afrique

Chris Heymans's picture
Cette page en : English

Les systèmes de prépaiement peuvent-ils élargir l’accès aux services de l’eau aux populations défavorisées des villes et centres urbains d’Afrique ? Peuvent-ils en améliorer la qualité ? Cette solution peut-elle au contraire interdire aux plus pauvres un plus large accès à l’eau ? Les systèmes de prépaiement sont-ils trop coûteux, imposent-ils de nouvelles contraintes sur le plan technique, social et de l'accessibilité des prestataires de service qui peinent déjà à répondre à une demande en eau croissante ? Et qu’en pensent les usagers ?