Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

février 2013

"Destination Changemakers", un tour du monde pour promouvoir l’entrepreneuriat social

Liviane Urquiza's picture

changemakers - YouthinkC'est sur la rubrique « Ces métiers qui changent le monde » du site de LExpress.fr que vous découvrirez une série d’article postés sous un pseudo mystérieux mais prometteur : destinationchangemakers.

Les auteurs qui se cachent derrière ce pseudo s’appellent Matthieu Dardaillon (Twitter : @MatthieuDard) et Jonas Guyot (@jonasguyot), tous deux étudiants à l’école de management ESCP Europe. Ils n'ont pas choisi ce pseudo par hasard.

Destination Changemakers est en fait un projet qu’ils ont monté ensemble dans le but de trouver et de développer des idées innovantes pour lutter contre la pauvreté.

Partis pour un voyage qui durera 9 mois, il vont à la rencontre d’entrepreneurs des 4 coins du monde, des « changemakers » qui ont décidé de changer les choses à leur échelle.

Ce tour du monde les a déjà amenés à visiter l’Inde et les Philippines, et s’achèvera au Sénégal.

Un jeune Népalais illustre les inégalités et remporte un concours de photos

Ravi Kumar's picture

Disponible en English, Español

Jeunes népalais- Pictures Inequality

Parmi les photos poignantes récompensées lors du concours « Picture Inequality » organisé récemment par la Banque mondiale, l’une m’a particulièrement ému.

Elle représente un adolescent chétif en train de casser des cailloux pour fabriquer du gravier qui servira à la construction de routes au Népal. Cette photographie traduit bien le désarroi que ressentent de nombreux jeunes au Népal, ce pays enclavé d’Asie du Sud qui a toutes les difficultés à se remettre d’une décennie de guerre civile. Et elle confirme qu’une bonne photographie vaut mieux qu’un long discours.

Le photographe, le Népalais Niraj Prasad Koirala, âgé de 24 ans, est l'un des dix lauréats dont les photographies et les textes décrivent le mieux les inégalités et la façon dont ils voudraient rendre le monde meilleur. La photographie de N. P. Koirala figure parmi les onze clichés qui ont été sélectionnés par un jury d’experts sur les 756 photos reçues entre le 25 octobre et le 16 décembre 2012.

Un orchestre de jeunes Afghans fait souffler un vent d’harmonie sur la Banque mondiale !

Ravi Kumar's picture

Disponible en English, Español

Afghanistan National Institute of Music Concert
Des étudiants de l'Institut national de musique d’Afghanistan jouent à l'Atrium Wolfensohn (Banque mondiale).

Il y a des jours où la vie nous rappelle que l'on a raison d'avoir confiance en l’humanité. Ce fut le cas aujourd’hui.

Cet après-midi, dans la lumière d'un beau soleil d'hiver, de jeunes musiciens venus d’Afghanistan ont montré l’étendue de leur talent à l’occasion d’un concert donné au siège de la Banque mondiale, à Washington.

Quelle joie de pouvoir les voir et les entendre jouer, et quel exemple ! Filles et garçons, âgés de 9 à 21 ans, ils sont venus de loin, d’un pays déchiré par la guerre. Leur détermination et leur travail, en dépit de tous les obstacles, m'ont touché tout particulièrement, moi qui ai connu dans mon enfance une décennie de guerre civile au Népal.

25 jeunes artistes d’Asie du Sud présentent leurs visions de l’avenir

Ravi Kumar's picture

Disponible en English, Español

L’art peut-il modifier notre vision de l’avenir ?

C’est tout l’enjeu de l’exposition « Imaginons notre avenir ensemble » montée par la Banque mondiale. En ce froid mardi soir de janvier, dans l’atrium Wolfensohn, au siège de l’institution, on inaugure l’événement en présence des artistes. Ils sont jeunes, tous venus d’Asie du Sud. L’idée de cette exposition était de faire connaître le travail de 25 jeunes créateurs et de montrer leur vision d’une Asie du Sud plus unie et intégrée.