Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

Asie de l’Est et Pacifique

5 raisons de s'orienter vers une carrière dans le secteur agricole

Andy Shuai Liu's picture
Cette page en : English | Español | العربية
Lorsqu’ils envisagent leur avenir, les jeunes des pays en développement ont généralement tendance à dédaigner ce secteur. Je dois avouer que les petits villages isolés et les rizières qui furent le cadre de mon enfance ne me faisaient pas rêver non plus. Dans l’imaginaire collectif, l’agriculture est synonyme d’un mode de vie archaïque et de débouchés limités. 
 
J’ai compris plus tard que j’avais tort. Car en réalité l’agriculture offre aux jeunes un vaste champ d'opportunités et des perspectives d’avenir solides. Je suis convaincu que les jeunes peuvent, et doivent, choisir l’agriculture .
 Arne Hoel / Banque mondiale

Comment créer des emplois pour les jeunes

Ravi Kumar's picture
Cette page en : English | 中文 | العربية

Il y a plus de 1,2 milliard de jeunes de 15-24 ans dans le monde et la priorité, pour la grande majorité d'entre eux, c'est l'emploi. Selon un rapport récent de l'Organisation internationale du travail (OIT), ils sont plus de 75 millions à être sans emploi.

Pour que les jeunes puissent avancer sereinement vers l'âge adulte et contribuer à faire progresser la société, ils ont besoin de trouver du travail. La communauté internationale doit créer 5 millions d'emplois chaque mois au cours des 10 prochaines années afin d'assurer un avenir décent aux jeunes les plus pauvres.

À la Banque mondiale, nous savons que nous ne pourrons pas mettre fin à l'extrême pauvreté d'ici à 2030 sans aborder la question du chômage des jeunes. C'est pourquoi le 10 octobre, en partenariat avec le secteur public, la société civile et le secteur privé, le siège du Groupe de la Banque mondiale à Washington accueillera un débat global sur la création d'emplois pour les jeunes.

Cinq facettes méconnues de la Banque mondiale

Ravi Kumar's picture

1. La Banque mondiale est la première source de financement international pour l’éducation.

La Banque mondiale est la première source de financement international pour l’éducation.

L’éducation est l’une des principales ressources dont les jeunes ont besoin pour réussir à trouver un emploi de qualité. C’est pourquoi la Banque coopère avec les gouvernements, les agences des Nations unies, les organisations de la société civile et d’autres partenaires dans les pays en développement afin de permettre à chacun d’accéder à l’éducation.

Miser sur l’entrepreneuriat pour combattre le chômage des jeunes: Un appel à l’esprit d’innovation, à l’expression et à l’action de la jeunesse mondiale

Jing Guo's picture
Cette page en : English


À l’échelle des pays comme à celle du monde, l’emploi des jeunes a acquis une place majeure dans les priorités du développement. Et pour cause : quelque 70 millions de jeunes étaient sans travail en 2007, et ce chiffre s’est encore aggravé en 2011, pour atteindre 72,6 millions. En 2012, les jeunes représentaient plus de 40 % des chômeurs dans le monde.

Face à la crise mondiale de l’emploi des jeunes, le citoyen tend à s’en remettre aux gouvernants et aux experts, en oubliant que les jeunes eux-mêmes peuvent jouer un rôle crucial en ce qu’ils constituent une force puissante de changement et d’innovation. Le chômage s’installe et frappe durement les jeunes générations, c'est pourquoi il est plus que jamais important de faire participer la jeunesse pour sortir de cette situation.

Les jeunes doivent inventer leur avenir

Ravi Kumar's picture
Cette page en : English | Español
#youthday 2013À Nukua'lofa (Tonga), des étudiantes du Tailulu College se réjouissent d'avoir accès à une connexion Internet en haut-débit. Photo: Tom Perry / Banque mondiale
 

Kelvin Doe voulait construire un groupe électrogène pour éclairer sa maison et alimenter une radio FM qu’il avait bricolée. Mais les batteries étaient trop chères. Alors ce jeune Sierra-léonais de 13 ans (c’était en 2009) a fabriqué les siennes, à partir de soude, d’acide et de bouts de métal dénichés dans les poubelles de son quartier. Depuis, il emploie ses copains pour animer sa station.

Les filles et les nouvelles technologies, un tandem de choc pour le développement

Liviane Urquiza's picture
Cette page en : English | العربية | Español

Une jeune femme travaille sur un ordinateur à Tunis
Une jeune femme travaille sur un ordinateur à Tunis. 
Photo: Arne Hoel / Banque mondiale

« Les filles qui programment ne sont pas seulement des geeks au féminin, ce sont des pionnières. Grâce à elle, les chances de créer des outils innovants pour bâtir un monde meilleur sont multipliées par deux ! » Ces mots sont ceux de mon amie Julie, elle-même développeuse web, féministe convaincue et militante à ses heures. Elle compte plusieurs expériences de bénévolat en Afrique où elle a travaillé comme formatrice en informatique, essentiellement avec des publics féminins.

Si vous lisez ce blog, cela veut dire que vous savez utiliser un ordinateur ou tout autre appareil connecté à Internet (peut-être un smartphone ?). Et ce qui est fascinant, c’est que vous pourriez être n’importe qui : garçon/fille, riche/pauvre... le Web est chaque jour accessible à des milliers de nouveaux utilisateurs, et pas seulement dans les populations les plus aisées.