Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

Chômage

Les jeunes cherchent des solutions pour créer des emplois

Ravi Kumar's picture

Le chômage est l'un des défis majeurs qui se posent à la jeunesse mondiale

Hier, juste avant midi, une jeune Africaine a interpellé les experts qui s'étaient réunis au siège du Groupe de la Banque mondiale. Elle voulait connaître les options possibles pour améliorer l’accès à l’électricité des étudiants d’Afrique, afin qu’ils puissent étudier et faire leurs devoirs, même après le coucher du soleil (a).

#QuellesSolutions pour que les jeunes aient accès à de meilleurs emplois ?

Ravi Kumar's picture


Une entreprise de confection de tapis emploie des jeunes femmes dans le village de Lousaghbyur, en Arménie. Photo : Armine Grigoryan / Banque mondiale.

Aujourd'hui, le monde compte plus de jeunes que jamais auparavant. Trois milliards de personnes ont moins de 24 ans (soit 47 % de la population mondiale) et près de 90 % d'entre eux vivent dans un pays en développement.

L’emploi dans le monde arabe : participez au débat en ligne le 26 septembre

Liviane Urquiza's picture

Tchat avec un expert de la Banque mondiale - Emploi dans le monde arabe.  Photo: © Dana Smillie / Banque mondiale
Maroc. Centre de formation professionnelle soutenu par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Photo : ©Dana Smillie/Banque mondiale

« Quels sont les obstacles aux emplois de qualité dans le monde arabe ? ». Tel est le thème du débat organisé par la Banque mondiale et auquel vous êtes invité(e)s à participer, en ligne, le 26 septembre à 9h30, heure de Washington (14h30 à Tunis et Rabat).

Suffit-il de faire des études pour trouver un emploi ?

Maria Cristina Gallegos's picture

En septembre 2011, Youthink a posté une série de questions -- sur facebook et surtwitter -- au sujet de l’éducation. Parmi les réponses, même si certaines ont mis en avant les aspects positifs de l’éducation, beaucoup ont souligné le problème du manque d’expérience des jeunes qui sortent d’un cursus traditionnel.