Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

femmes

L'avenir dépend-il à ce point des adolescentes ?

Disponible en : English, Español

Auteur de ce billet : Markus Goldstein.

Ce n'est pas souvent qu'on voit des initiatives de développement faire le buzz sur Internet avec un clip vidéo, sponsorisé par une grande marque (Nike) et parodiée par les Internautes ! C'est pourtant ce qui se produit actuellement avec l'initiative « Girl Effect », un projet d'envergure internationale qui défend les investissements en faveur des adolescentes.

Je dois avouer que j’étais sceptique (probablement à cause de l'aspect publicitaire de la vidéo). Mais certains arguments m'ont fait changer d'avis, comme je l'explique dans une étude (a) que j'ai préparée avec mes collègues Oriana Bandiera, Niklas Buehren, Robin Burgess, Selim Gulesci, Imran Rasul et Munshi Sulaiman.

Nous nous sommes intéressés à un programme géré par l’ONG BRAC en Ouganda et consacré à l’autonomisation des adolescentes et à l’amélioration de leurs moyens de subsistance (connu sous le sigle anglais ELA).

Quelles solutions pour accroître la scolarisation des filles dans le monde ?

Liviane Urquiza's picture

Disponible en English

La Banque mondiale a lancé une discussion sur les réseaux sociaux du monde entier en invitant les internautes à répondre à cette question : "#QuellesSolutions... pour mettre fin à la pauvreté ? ...pour améliorer votre vie ? ...pour accéder à de meilleurs emplois ?". Cette semaine, les internautes ont réfléchi à des solutions pour accroître la scolarisation des filles dans le monde.

Brésil : donner leur chance aux musiciennes en herbe

Maria Cristina Gallegos's picture

L'apprentissage de la musique contre la violence et en faveur de la participation sociale des jeunes filles

Dans la région pauvre du Nordeste au Brésil, l'État de Rio Grande do Norte possède un véritable trésor  l'Orchestre philharmonique de São Tomé, qui vibre au rythme d'une jeunesse pleine de talent.

Les filles ont le pouvoir de changer le monde

Liviane Urquiza's picture

L'inclusion des filles dans les politiques de développement peut changer le monde

« J'ai douze ans et je peux permettre à ma communauté de sortir de la pauvreté. J'ai peut-être même le pouvoir de changer le monde ».

Ces mots pourraient sortir de la bouche de n'importe quelle petite fille vivant dans un pays en développement. Et pour cause, ces jeunes filles représentent un potentiel de progrès économique et social énorme pour beaucoup de pays qui ne savent pas les valoriser.

Eh oui ! Figurez-vous que la force qui pourrait bien permettre de vaincre à la fois la pauvreté, la famine et les maladies, ce n'est pas Internet, ce ne sont pas les gouvernements ou les ONG, ce n'est pas non plus l'argent...

... ce sont 50 millions de jeunes filles de 12 ans.

Les diplômées et le marché du travail en Jordanie

James Martone's picture

Emploi des jeunes en Jordanie

En Jordanie, les jeunes femmes diplômées ont de meilleures chances de trouver un emploi grâce à un programme de tickets qui leur sert de tremplin. Comment ça marche ?

Pages