Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

égalité des genres

Les filles et les nouvelles technologies, un tandem de choc pour le développement

Liviane Urquiza's picture
Cette page en : English | العربية | Español

Une jeune femme travaille sur un ordinateur à Tunis
Une jeune femme travaille sur un ordinateur à Tunis. 
Photo: Arne Hoel / Banque mondiale

« Les filles qui programment ne sont pas seulement des geeks au féminin, ce sont des pionnières. Grâce à elle, les chances de créer des outils innovants pour bâtir un monde meilleur sont multipliées par deux ! » Ces mots sont ceux de mon amie Julie, elle-même développeuse web, féministe convaincue et militante à ses heures. Elle compte plusieurs expériences de bénévolat en Afrique où elle a travaillé comme formatrice en informatique, essentiellement avec des publics féminins.

Si vous lisez ce blog, cela veut dire que vous savez utiliser un ordinateur ou tout autre appareil connecté à Internet (peut-être un smartphone ?). Et ce qui est fascinant, c’est que vous pourriez être n’importe qui : garçon/fille, riche/pauvre... le Web est chaque jour accessible à des milliers de nouveaux utilisateurs, et pas seulement dans les populations les plus aisées.

Afrique : les oubliées de la révolution numérique ?

Anne Senges's picture

Afrique : les femmes, oubliées de la révolution numérique ? Youthink!

Esdras Dayiri, un jeune consultant en informatique originaire de Côte d’Ivoire, milite au sein de l’ONG Epsilon-Technology pour convertir les Ivoiriennes aux joies de la révolution numérique. A cette fin, il organise au printemps un concours  informatique en ligne  baptisé « African IT Girl » ciblant les filles  dans le but « d’aider les Africaines à entrer dans l’ère numérique et  devenir des actrices de poids dans le secteur des technologies de l’information», explique-t-il. Car si les Africaines n’ont pas l’air de s’intéresser à l’informatique c’est, selon lui, parce qu’elles n’ont pas suffisamment accès à des formations leur permettant de maîtriser les TIC (technologies de l’information et de la communication).

Si l’Afrique est souvent décrite par les médias comme le nouvel eldorado de la téléphonie mobile, le téléphone portable jouant aujourd’hui le rôle d’ordinateur de poche et les cyber-cafés fleurissant sur le continent, rares sont les jeunes femmes à fréquenter les clubs informatiques, regrette ce dernier.  Esdras veut donc pousser les femmes qui ont déjà des connaissances de base en informatique à  proclamer haut et fort leur passion pour les TIC en s’inscrivant à un concours en ligne testant leurs connaissances dans le domaine.

Enquête sur ce qui définit quelqu'un de « bien », selon qu'on soit garçon ou fille

Stacy Morford's picture

Disponible en English, Español

Quelle est l’influence, au quotidien, des normes régissant les rapports entre les sexes ? De l’homme ou de la femme, qui fait quoi et pourquoi ? Qui décide quoi et comment ? Pour tenter d’éclairer ces questions et de recueillir l’avis des principaux intéressés sur ce que les spécialistes appellent les « normes de genre », la Banque mondiale a réalisé une enquête qui a consisté à interroger plus de 4 000 hommes, femmes et adolescent(e)s dans 20 pays. Les discussions se sont déroulées dans le cadre de groupes non mixtes, permettant ainsi à chacun de confronter ses propres convictions à celles des autres et de s’enrichir de nouvelles visions.

Les participants les plus jeunes — des filles et des garçons âgés de 12 à 17 ans au Burkina Faso, en République dominicaine, en Inde, au Bhoutan, au Soudan, au Yémen et en Cisjordanie et dans la bande de Gaza — ont notamment été interrogés sur cette question : un « garçon bien » ou une « fille bien », qu’est-ce que c’est pour vous ?

Enquête sur ce qui caractérise une personne de valeur, selon qu'elle soit de sexe féminin ou masculin