Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

Cinq facettes méconnues de la Banque mondiale

Ravi Kumar's picture

1. La Banque mondiale est la première source de financement international pour l’éducation.

La Banque mondiale est la première source de financement international pour l’éducation.

L’éducation est l’une des principales ressources dont les jeunes ont besoin pour réussir à trouver un emploi de qualité. C’est pourquoi la Banque coopère avec les gouvernements, les agences des Nations unies, les organisations de la société civile et d’autres partenaires dans les pays en développement afin de permettre à chacun d’accéder à l’éducation.

2. La Banque mondiale est l’un des chefs de file de la lutte contre la corruption dans le monde.

La Banque mondiale est l’un des chefs de file de la lutte contre la corruption dans le monde.

La corruption est un cancer qui ronge la société. Elle nuit tout particulièrement aux jeunes en les empêchant d’avoir accès aux formations, aux emplois et aux opportunités qui leur permettraient de s’épanouir. Depuis 1996, la Banque a mis sur pied plusieurs centaines de programmes anti-corruption dans une centaine de pays. Par exemple, l’année dernière, 250 jeunes se sont réunis lors du troisième Forum mondial de la jeunesse contre la corruption pour discuter du rôle et de l'efficacité des médias sociaux dans ce domaine.

3. La Banque mondiale est l’une des principales sources de financement international pour les projets liés à la biodiversité.

La Banque mondiale est l’une des principales sources de financement international pour les projets liés à la biodiversité.

Le portefeuille de projets de la Banque en matière de protection de la biodiversité s’élève à 245 projets, dont le montant a totalisé un milliard de dollars au cours des dix dernières années. Ces projets ont été entrepris dans 74 pays et ont concerné majoritairement l’Afrique, l’Amérique latine et les Caraïbes.

4. La Banque mondiale est la première source de connaissances sur le développement.

La Banque mondiale est la première source de connaissances sur le développement.

La Banque consacre des travaux de recherche aux problèmes que rencontrent ses 188 pays membres. Elle rend public ses travaux afin de stimuler l’innovation, indispensable à la recherche de solutions. Il suffit d’avoir une connexion Internet pour pouvoir exploiter les connaissances de la Banque et contribuer à résoudre les difficultés des populations pauvres. Je vous encourage à explorer nos publications sur la jeunesse dans le monde (a) et plus généralement le site de nos publications (a).

5. La Banque mondiale dialogue avec plus d’un million de personnes.

La Banque mondiale dialogue avec plus d’un million de personnes.

La Banque a progressivement compris qu’elle devait engager le dialogue avec la population et répondre à ses interrogations. C’est pourquoi, au-delà des conférences, séminaires et rencontres que nous organisons, nous utilisons les médias sociaux pour atteindre, informer et interagir avec les gens. Notre audience dans les médias sociaux est originaire d’une centaine de pays ; elle est composée de plus d’un million de personnes, vivant pour 80 % d’entre elles dans des pays en développement et dont le profil-type est de 24 ans. L’année dernière, nous avons demandé à ce public mondial de répondre à la question « Quelles solutions pour mettre fin à la pauvreté ? ». Des milliers de jeunes ont apporté leur contribution : « il faut », selon vous, travailler ensemble, éradiquer la corruption, promouvoir l’éducation... Regardez cette vidéo pour avoir un aperçu des réponses et suivez le hashtag #endpoverty (mettre fin à la pauvreté) sur Twitter.

Commentaires

Soumis par Fondjo Fozing FRANCO-GASPARY le

La pauvreté est un fléau qui mine les pays du sud de l'Asie d'Amérique latine et d'Europe EST UN FLEAU QUI MINE LES PAYS DU SUD DE L'ASIE ET L'AMERIQUE. Le problème majeur pour les pays du Sud (Afrique) c'est la corruption, l'éducation et l'instruction des jeunes. Ces problemes doivent être éradiquer

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires