Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

Grâce à un concours, de jeunes Japonais envoient des messages d’espoir au monde entier

Ravi Kumar's picture

Disponible en English, Español

Concours de slogan Japon
Mayu Muto, à gauche, reçoit le Grand prix de la troisième édition du concours annuel de slogan pour le développement des mains de Kazushige Taniguchi, représentant de la Banque mondiale à Tokyo.

« Nous ne laisserons pas la pauvreté compromettre votre avenir »

Telle est la traduction en français du slogan de Mayu Muto, lauréate du Grand prix du troisième concours de slogan pour le développement, parrainé par le bureau de la Banque mondiale à Tokyo.

Pour Mayu, la pauvreté ne doit pas dicter l’avenir de quiconque. Elle l’a fait savoir dans son discours de remerciement en japonais, remarquable, prononcé samedi en tout début d’après-midi lors de la cérémonie de remise des prix par Kazushige Taniguchi, représentant de la Banque mondiale. À ses côtés, les trois lauréats des Prix d’excellence d’un concours organisé chaque année à Tokyo pour sensibiliser la jeunesse nippone aux enjeux du développement.

Étudiante au lycée Yoshida de la préfecture d’Hiroshima, Mayu a raconté comment elle était tombée sur l’annonce du concours cet été, pendant les vacances. Lors de ses recherches préparatoires, elle a été surprise de constater à quel point la pauvreté était répandue dans le monde.

La jeune fille, qui rêve de devenir chef cuisinier, a déclaré que sa participation au concours l’avait amenée à reconsidérer son mode de vie et ses priorités. Elle espère plus tard apporter joie et espérance à travers les plats qu’elle préparera.

Le concours pour le développement a vu le jour en 2010. Les 1 600 propositions de slogan de cette année portent un « message d’espoir au-delà des frontières du Japon », a déclaré Cyril Muller, vice-président de la Banque mondiale pour les relations extérieures, à l’occasion de la cérémonie. Il a souligné le caractère particulier de la manifestation cette année, qui marque le 60e anniversaire des relations entre le Japon et le Groupe de la Banque mondiale. Le concours était organisé en marge des Assemblées annuelles organisées cette semaine à Tokyo, auxquelles ont assisté des dirigeants du monde entier.

Les autres lauréats sont Anju Kato, Rina Takahashi et Nagomi Ikeda, récompensés par un Prix d’excellence, comme l’atteste le certificat remis à ces trois lycéens japonais.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires