Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

Cinq choses à savoir en matière de gouvernance transparente

Ravi Kumar's picture
Encourager une gouvernance transparente pour favoriser une prospérité partagée

Internet regorge d'articles et de commentaires qui expliquent comment renforcer la transparence de la gouvernance. Une gouvernance transparente est bénéfique pour tous. Elle conduit à des pouvoirs publics plus efficaces et plus réactifs, ce qui améliore en définitive la vie des citoyens. Voici des réponses simples à un certain nombre de questions sur la notion de gouvernance transparente. Bien entendu, une telle liste ne saurait se passer d'un avertissement : cet article n'a pas vocation à expliquer de façon exhaustive ce qu'est la gouvernance transparente. Il constitue néanmoins une introduction sur le sujet.

1. Que signifie exactement la notion de transparence en matière de gouvernance ?
Un gouvernement transparent se comporte comme s'il était derrière une vitre : il publie des informations en libre accès sur tout ce qu'il fait (budgets, contrats, aides, etc.), sous une forme compréhensible par le citoyen moyen. Au Paraguay (a), des journalistes sont formés à l'analyse des informations budgétaires nationales (lesquelles sont publiées dans une base de données en ligne) afin de mieux informer la population dans ce domaine. Les citoyens peuvent ainsi plus facilement s'informer sur la façon dont le gouvernement gère les finances et les ressources publiques, ainsi que sur la manière dont il prend ses décisions. Il est d'ailleurs tout aussi important pour un gouvernement transparent d'inciter activement ses citoyens à participer aux prises de décision en matière de politiques publiques. En RDC (a), les citoyens ont la possibilité, via leur téléphone mobile, de décider à quoi un certain pourcentage du budget d'investissement de leur administration locale doit être affecté (pont, école ou tout autre projet qu'ils jugent prioritaire). Cette relation à double sens entre les citoyens et les autorités reposant sur l'information et la collaboration constitue les fondations d'une gouvernance transparente.

2. Pourquoi devrais-je m'intéresser à la gouvernance transparente ?
L'eau que vous buvez, l'école publique que fréquentent vos enfants, les routes que vous empruntez chaque jour sont financés par les investissements publics. Pour réaliser tout cela, de l'argent est dépensé et des contrats sont signés. On estime que les contrats publics représentent environ 9 500 milliards de dollars à l'échelle mondiale. En tant que citoyen, vous avez donc un rôle à jouer pour veiller à ce que votre argent ne parte pas dans des contrats douteux, qui aboutissent généralement à la construction d'infrastructures de mauvaise qualité, voire défectueuses. Si vous vivez dans un pays en développement, vous êtes en droit de contrôler l'utilisation de l'aide internationale pour vérifier qu'elle va bien là où elle est censée aller. Quel que soit l'endroit où vous vivez et le niveau de vos revenus, le degré de transparence du gouvernement de votre pays a un impact indéniable sur votre vie.

3. En fait, il s'agit simplement de lutter contre la corruption ?
Oui et non. Lorsque leur gouvernement est transparent, les citoyens peuvent plus facilement contrôler l'action publique pour prévenir et combattre les phénomènes de corruption et de gaspillage. Mais la notion de gouvernance transparente va bien au-delà : elle vise à ce que les autorités gouvernementales et les citoyens collaborent pour faire avancer les choses pour tous. Un gouvernement reconnu comme n'étant pas corrompu peut quand même être « opaque » et inefficace, et ses dépenses peuvent aller à des projets dont les citoyens n'ont pas besoin. L'une des raisons fondamentales justifiant la nécessité d'une gouvernance transparente réside dans le fait qu'aucun groupe de personnes ne peut prétendre avoir les solutions pour régler tous les problèmes de gouvernance les plus urgents, et c'est pour cela que la transparence et la collaboration sont des aspects essentiels. Si les citoyens collaborent pleinement avec les autorités gouvernementales, il devient possible de trouver ensemble des solutions pratiques aux problèmes récurrents.

4. Y a-t-il des données probantes qui indiquent que les citoyens désirent réellement cette transparence ?
Une enquête mondiale (a) réalisée en octobre 2013 a interrogé des citoyens (et d'autres parties prenantes) sur la perception qu'ils avaient du degré de transparence de leur gouvernement. 61 % des personnes interrogées ont indiqué qu'elles aimeraient plus de transparence de la part de leur gouvernement. Et ces chiffres ont été encore plus élevés parmi les 18-25 ans : 80 % en Mongolie, 82 % en Indonésie et 83 % au Mexique. Ces résultats montrent que les jeunes générations, qui hériteront des succès et des échecs de leurs gouvernements respectifs, sont davantage demandeuses de transparence. Une autre enquête réalisée par les Nations Unies et leurs partenaires a montré qu'« un gouvernement honnête et réactif » figure parmi les trois principales priorités (sur 16 sujets) des citoyens interrogés dans le monde entier.

5. Comment puis-je participer ?
De nombreuses options s'offrent à vous ! Si votre pays a adhéré au Partenariat pour un gouvernement transparent (a), vous pouvez connaître les engagements et plans d'action de votre gouvernement, ainsi que la façon dont ils sont mis en œuvre. Si vous vous intéressez aux contrats publics, votre pays a peut-être aussi une base de données dans laquelle ceux-ci sont répertoriés (vous pouvez le vérifier ici [a]). Par ailleurs, vous pouvez aussi soutenir le mouvement visant à mettre fin aux contrats secrets (a). Consultez également le portail dédié aux données en libre accès de la Banque mondiale. Voici quelques exemples (a) d'utilisation de ces données. Rejoignez le nombre grandissant de gens qui discutent de ces sujets sur Twitter (#OpenGovNow), et participez à nos débats (a) sur le rôle des jeunes en matière de gouvernance transparente. Et n'oubliez pas les outils en ligne qui sont à votre disposition pour adresser des requêtes à vos autorités gouvernementales, lancer un mouvement collectif ou contrôler l'action publique.

En définitive, la gouvernance est l'affaire de tous, et la gouvernance transparente constitue une nouvelle manière de s'assurer que les décisions actuelles de nos autorités gouvernementales mènent à un avenir meilleur pour tous.

Commentaires

Soumis par LAKMON le

la gouvernance transparente avec la participation citoyenne est aujourd'hui plus qu'une nécessité. Les gouvernants, surtout dans les pays en développement, sont donc invités à s'ouvrir à toutes critiques positives de leurs citoyens sur leurs décisions et choix politiques; ce qui renforcera la crédibilité des gouvernements et par conséquent préservera la paix sociale.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires