Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

L'émergence des jeunes entrepreneurs en Côte d'Ivoire

Jamie Lee's picture
Cette page en : English | العربية

Kone Gninlnagnon

Koné Gninlnagnon rêve d'exporter le riz ivoirien dans le monde entier.

Pour cela, il n’ignore pas que la qualité du riz du pays doit d’abord être améliorée et le produit testé sur le marché intérieur. C'est ainsi qu’a germé en lui l'idée de ce « business » : renforcer la compétitivité du riz cultivé localement. « Nous ne gagnerons pas la confiance des consommateurs avec du riz de mauvaise qualité », explique-t-il. Baptisé « Riz Ivoire », son projet a pour ambition de promouvoir le riz local et de mettre sur les tables ivoiriennes une denrée de qualité supérieure. Le jeune entrepreneur veut également encourager d’autres jeunes Ivoiriens à investir dans la riziculture.

Le rêve de Koné a pris dernièrement des contours plus précis : son projet a décroché le troisième prix du concours Start-up organisé dans le cadre du quatrième Forum international des investissements en Côte d'Ivoire (ICI 2014) qui s'est tenu en janvier dernier à Abidjan. Pendant trois jours, cette manifestation a exploré les opportunités d'investissement dans les secteurs clés du pays : l'agriculture, l'industrie et les infrastructures. Elle s’est conclue par une cérémonie qui a mis en vedette l'entrepreneuriat et la jeunesse ivoirienne, moteurs de la croissance future et de l'innovation dans ce pays qui sort tout juste d'un conflit. La Côte d'Ivoire a pour ambition d'être une économie de marché émergente à l'horizon 2020. En 2013, le pays a enregistré une croissance de 8,7 %.

Le concours Start-up a été organisé avec le soutien de l’IFC et de son Initiative en faveur des pays d’Afrique touchés par un conflit (a), dans le cadre des efforts déployés par le Groupe de la Banque mondiale pour développer une culture d'entrepreneuriat et promouvoir la reprise économique et la croissance en Côte d'Ivoire. Les projets d’entreprise soumis par 332 jeunes entrepreneurs ont été évalués par un jury composé d'acteurs clés de divers secteurs de l'économie ivoirienne. Au final, dix projets se sont vu décerner des prix d'un montant compris entre 10 000 et 40 000 dollars. Les projets récompensés concernaient des domaines très divers, de l'agro-industrie et des énergies renouvelables aux technologies mobiles et services bancaires en ligne.

Pour les entrepreneurs ivoiriens, l'environnement des affaires s'est amélioré avec la fin de la crise politique qui a frappé le pays, puis grâce à la série de réformes réglementaires qui s’est ensuivie. Dans l'édition 2014 du rapport Doing Business de la Banque mondiale, la Côte d'Ivoire se classe parmi les pays les plus réformateurs (a). Malgré tout, les jeunes entreprises ont du mal à survivre dans ce nouvel environnement dynamique mais fragile. Pendant la session spéciale de l'ICI 2014 consacrée aux jeunes entrepreneurs ivoiriens, plusieurs participants ont clairement exprimé la nécessité d'améliorer les systèmes administratifs, la formation et l'accompagnement.

« Nous avons besoin de financements mais pas seulement : par-dessus tout, nous avons besoin d'être accompagnés », insiste Koné.

Dans la vidéo ci-dessous, Koné et d'autres jeunes entrepreneurs ivoiriens font part des aspirations qu’ils nourrissent pour leur entreprise et leur pays.

Commentaires

Soumis par Joël le

Je suis un jeune qui a un projet d'agriculture d'élevage et de pêche ayant pour but de nourrir le monde et de réduire le taux de chômage dans le monde entier je suis au bénin dans un pays ou l'agriculture l'élevage et la pêche se pratique et donnent de bon résultats

Soumis par djedje raoul tibeau le

Mon objectif : accroitre le taux de vie tout en éliminant les facteurs du désespoir.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires