Youthink! le blog de la Banque mondiale dédié aux jeunes qui s'engagent pour le développement
Syndicate content

La crise de l’emploi menace de précariser les jeunes d’aujourd’hui sur plusieurs décennies

Liviane Urquiza's picture
Cette page en : Español

Rapport 2013 de l'OIT sur l'emploi des jeunes

Selon un rapport publié aujourd’hui par l’Organisation internationale du travail (OIT), l’impact à long terme de la crise de l’emploi des jeunes pourrait se faire sentir pendant des décennies.

L’OIT prévoit que 12,6 % de la population mondiale âgée de 15 à 24 ans devrait se retrouver sans travail en 2013, soit une hausse de 3,5 millions entre 2007 et 2013.

Une forte proportion de jeunes (60 %) des régions en développement sont sans travail, non scolarisés ou encore dans l’emploi irrégulier. Tandis que dans les pays à revenu élevé le chômage des jeunes a augmenté de 25 % entre 2008 et 2012.

Derrière la dégradation des chiffres le rapport pointe également :

  • un taux de chômage qui continue de grimper dans la plupart des régions du monde,
  • la prolifération d’emplois temporaires,
  • l’inadéquation des compétences avec les besoins du marché de l’emploi,
  • le découragement grandissant des jeunes dans les économies avancées,
  • des emplois de survie, informels et de mauvaise qualité dans les économies en développement.

Le rapport indique que cette crise de l’emploi des jeunes risque de compliquer l'accès de toute une génération à un emploi décent sur plusieurs dizaines d’années. En effet, faute de pouvoir acquérir une expérience professionnelle, ceux qui sont au chômage aujourd’hui auront moins de chances de trouver un emploi décent même une fois la crise passée. Les inégalités sur le marché du travail menacent donc de s’aggraver dans les années à venir.

POUR EN SAVOIR PLUS
Visitez le site de l’OIT consacré à l’emploi des jeunes
Lire le résumé du rapport : « Tendances mondiale de l’emploi des jeunes 2013 : une génération menacée » (pdf)

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires