Syndicate content

COP22

Mesurer l’agriculture familiale, un exercice délicat

Vellore Arthi's picture
Also available in: English

Plus de 1,4 milliard d’individus vivent dans une pauvreté extrême, et la plupart d’entre eux sont des familles rurales dont la survie et les revenus dépendent d’une agriculture à petite échelle. Les statistiques concernant cette main-d’œuvre agricole sont donc cruciales pour mieux cerner des questions de développement de premier plan : quels sont les sources de revenu des ménages, les dynamiques sous-tendant l’urbanisation, les facteurs à l’origine du chômage et du sous-emploi, les freins à la croissance en Afrique subsaharienne et, plus largement, quel est le potentiel de transformation structurelle du continent ? En outre, devant l’impact durable du changement climatique sur les petits exploitants agricoles, la collecte de données précises compte plus que jamais pour pouvoir anticiper des mesures destinées à protéger l’agriculture familiale des effets délétères du réchauffement planétaire.

Measuring family farming is tricky business

Vellore Arthi's picture
Also available in: Français



Of the 1.4 billion people living in extreme poverty, the vast majority resides in rural areas, relying on smallholder agriculture as a source of income and livelihood. Agricultural labor statistics are needed to study some of the most pressing issues in development:  how households earn income, the factors driving urbanization, the causes of un- and under-employment, the constraints to growth in Sub-Saharan Africa, and, in the big picture, understanding the potential for structural transformation. And, as climate change continues to impact smallholder farming outcomes, collecting quality data is even more important as we think ahead to interventions that promote climate-resilience for family farmers.