Syndicate content

janvier 2016

Retour vers le futur: ce qu’un rhéteur de la Rome antique nous dit sur l’éducation

Jeffrey Waite's picture
Cette page en : English
Des étudiants assis sur le site des ruines romaines. Photo par Penn State / CC BY


En furetant dans les étagères de la librairie d’occasion où je me rendais pendant les fêtes de fin d’année, j’ai mis la main sur l’Institution oratoire, œuvre composée par Quintilien vers 90 ap. J. C.  J’ai été frappé, à la lecture de ses tout premiers chapitres, par les nombreux préceptes qui, même aujourd’hui, ont cours dans nos systèmes scolaires.

Enseignement supérieur : l’obsession des classements

Francisco Marmolejo's picture
Cette page en : English
Les élèves préparent un examen dans une bibliothèque. Photo: Arne Hoel / World Bank

Les classements des universités font désormais incontestablement partie du paysage de l’enseignement supérieur, aussi bien au niveau mondial qu’à l’échelon local. Ils occupent dans ce paysage une place de plus en plus importante et ont connu une prolifération phénoménale. Depuis que cette activité est devenue commerciale, les entreprises et organisations qui classent les universités ont gagné en sophistication. Et c’est dorénavant un fait acquis : ces palmarès influencent considérablement l’opinion des étudiants (actuels et à venir), des parents, des employeurs et des pouvoirs publics sur la qualité des établissements supérieurs.

Face aux robots, comment un travailleur peut-il se protéger ?

Harry A. Patrinos's picture
Cette page en : English | Español
"Le développement de l’intelligence artificielle pourrait mettre fin à la race humaine "  Stephen Hawking.
Photo par Dick Thomas Johnson/ CC BY

Stephen Hawking nous a mis en garde : l’intelligence artificielle pourrait bien signifier la fin de la race humaine . Le développement de machines intelligentes pourrait constituer une sérieuse menace pour l’humanité. Dans un proche avenir, nous devrions atteindre la « singularité », ce moment où l’automate sera plus intelligent que l’homme.
 
À défaut de savoir si la machine peut ou non détruire l’humanité, intéressons-nous à un problème plus prosaïque : celui de la robotique et de l’automatisation de la production. Au Japon, où l’on en dénombre plus de 300 000, comme en Amérique du Nord (200 000), les robots industriels font partie du quotidien. Et certains y voient une menace pour l’emploi