Abdoulaye Alas… (non vérifié)

octobre 10, 2021

« La création d'un marché unique à l'échelle du continent pour les biens et les services, les affaires et les investissements restructurera les économies africaines. La mise en œuvre de la ZLECAf serait un grand pas en avant pour l'Afrique, en montrant au monde que le continent est en train de devenir un chef de file de la promotion du commerce mondial. » D’après Caroline Freund, Directrice mondiale du pôle Commerce, investissement et compétitivité. Les présentes assemblées du groupe de la Banque Mondiale et du FMI doivent penser et concrétiser « un visa continental Schengen comme pour l’Union Européenne qui faciliterait aux africains une libre circulation. Ce visa pourrait s’appeler Freethopia ou Freekama (exemple). La création d’un opérateur de Guichet unique pour toute la zlecaf permettra aussi de mieux harmoniser les procédures douanières et de travailler en synergie en temps réel avec l’ensemble des guichets uniques nationaux africains. Des normes et labels de qualité à l’instar de celles d’ISO ou EN doivent être élaborées par et pour des africains afin de marquer l’identité Commerciale du continent.