SAHA Serge Christian (non vérifié)

avril 17, 2015

Je salue cet engagement même s'il est nuancé par l'expression "en mon pouvoir". Personnellement, je ne pouvais admettre qu'au 21 e siècle, une épidémie pouvait naître et se propager pendant plusieurs mois sous le regard impuissant des pauvres victimes et surtout de la communauté internationale. Vivement que toutes les mesures soient prises pour que pareille situation ne se reproduise plus peu importe le lieu où un épidémie est déclaré.