mohamed mahmou… (non vérifié)

novembre 28, 2015

Une bonne éducation qui n'est pas que la stricte instruction,est la clé pour une véritable résilience aux catastrophes et autres pandémies.Une éducation de qualité se focalise sur l'amélioration de la qualité des ressources humaines,pour qu'elles s'acquittent convenablement et avec compétence, de leurs tâches dans différents secteurs.Une telle éducation affûte les talents et les capacités,développe l'esprit de tolérance et d'acceptation des différences, fait évoluer positivement les mentalités.C'est un travail de fond et peut-être de longue haleine.Une instruction,qui n'est pas l'éducation, peut être tournée sur le passéisme, les traditions néfastes qui inhibent l'évolution positive des sociétés,en développant extrêmisme et fanatisme,ethnicisme et superstitions erronées, comme la discrimination à l'égard des albinos; d'où l'utilité d'une bonne éducation pour une meilleure évolution.L'appui des institutions internationales devrait se focaliser sur l'éducation pour l'amélioration des ressources humaines;lesquelles contribueront à améliorer la santé et donc le rendement,améliorer les niveaux donc améliorer le développement dans ses différents aspects.Mais en attendant, pour parer au plus pressé, l'intervention des institutions comme la Banque mondiale, pour soulager les souffrances de populations démunies, reste de la plus haute utilité.