Alexis (non vérifié)

août 01, 2018

Pour les pays en voie de développement et soumis aux dynamiques de fragilité, même les NTIC deviennent aussi des facteurs contributifs à l'exclusion, la précarisé et l'insécurité. En effet, le vrai problème reste l'accès et l'utilisation des NTIC!
L'absence des infrastructures de base( les routes, l'électricité,écoles,...) dont led NTIC dependent ne permet pas leur expansion efficace. Les économies locales peinent a se connecter aux villes et aux marchés ! Les rares utilisateurs des NTIC sont perçus comme riches et tombent sous les menaces de ceux qui n'y accèdent presque pas. Aussi leur utilisation semblent appropriée au monde urbanisé, civilisé pour ne pas dire développé !
L'accroissement du développement réel reste intimement liée à celui des infrastructures de base qui précédent la structuration des initiatives de développement en entreprises dans tous les secteurs. Ainsi l'économie informelle devrait céder la place mutatis mutatis à l'économie formelle, les NTIC ne viennent que rendre rapide, performante et contrôlable cette formalisation du travail !
Merci .Alexis