ANDRE KAMBAJI (non vérifié)

septembre 04, 2018

je pense qu'il faut penser à resoudre tous ces fleaux avant que les populations en subissent les consequences. Comme ces catastrophes reviennent de temps en temps, mieux vaut prevenir que guerir donc agir sur les consequences. Voyons les causes en amont.