Syndicate content

Graphique : La croissance mondiale devrait atteindre 2,7 % en 2017

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | العربية | 中文 | Español




La Banque mondiale prévoit que la croissance économique mondiale devrait se raffermir à 2,7 % en 2017 grâce notamment à une reprise des activités manufacturières et des échanges commerciaux, d'un regain de confiance sur les marchés et de la stabilisation des prix des produits de base, qui permettent aux pays émergents et en développement exportateurs de ces produits de renouer avec la croissance. Dans les économies avancées, la croissance devrait atteindre 1,9% en 2017, et dans les pays émergents et les économies en développement elle s'élèvera à 4,1% cette année (par rapport à 3,5% en 2016). Lire le communiqué en français et télécharger le rapport en anglais.

Commentaires

Soumis par Amadou Waly Diallo le

Bonjour.Je voudrais tout juste savoir si réellement un pays comme le Sénégal,où on vient de découvrir du pétrole et du gaz pourrait faire partie du lot de pays qui ressentirait cette poussée du PIB mondial.
Merci pour votre sens du partage.

Soumis par Cheikh Diallo le

Bien! Bon, quelle est votre politique pour les pays en voie de développement. Vue qu'il ait stabilité sur les prix des produits des de necessité. S'il y'arrive que ces prix soient instables,donc il y'aura une décrue de croissance par rappport à ce que vous aviez publié.

Soumis par Mbiappa william le

S'il vous plaît j'aimerai savoir qu'elle est la situation du Cameroun dans cette étude, et l'impact des prix du baril pourrait fausser votre étude. Par ailleurs les prévisions tiennent ils compte des tic et News technologies?

Soumis par Amine Abidaly le

Merci l'optimmisme est de rigueur avec l'allègement des formalités administratives pour travailler en ligne économiser papier et eaux, protéger les forêts,la flore et la faune pour la survie de l'espèce humaine victime de la pollution...

Soumis par Kouadio Madou Serge le

Est ce que cette étude prend en compte les facteurs socio politique tel que l'impact du terrorisme;la volonté des consommateurs a vouloir des produits plus respectueux de l'environnement.

Soumis par Ndiaye le

Mais à vrai dire, le fait d'annoncer une croissance assez élevée (6.7% pour le Sénégal) alors qu'une bonne partie de la population se plaint de pauvreté, n'y aurait-il pas une incohérence ?
Que signifie réellement cette croissance en termes de chiffres pour la population ?
Autrement dit le pays aurait-il droit à une augmentation de sa masse monétaire d'autant ?
Dans un pays où la croissance est assurée par des entreprise étrangères, consommant de la richesse interne en vendant à l'intérieur des produits de consommation, y aurait-il réelle croissance pour la population ?
A la longue, ce pays ne s'appauvrirait-il pas de plus en plus, alors que le chiffre de la croissance augmente ?

Tout cela ne devrait-il pas être regardé de près ?

Merci pour ce que vous en pensez.

MND

Soumis par Damba Elvis le

Bonjour je constate que les pays en développement verront leur taux de croissance augmenté grâce aux exportations des matières premières mais nous assistons sous peu de la chute drastique de ces matières premières cas du pétrole en zone d'Afrique centrale et du cacao cas de la côte d'Ivoire je me demande pourquoi ces pays ne mettent pas en petite communauté pour harmoniser leurs politiques de ventes et ainsi dicter leurs lois sur le marché mondiale ?

Vos questions et commentaires (soumis à modération)