Syndicate content

Graphique : Le nombre de pauvres continue de diminuer

Tariq Khokhar's picture
Cette page en : English | 中文 | العربية

En 2013, on estime que 767 millions de personnes vivent sous le seuil mondial de pauvreté (moins de 1,90 $ par jour). Même si la population mondiale a augmenté, le nombre de pauvres a progressivement diminué. Mais en dépit de ces progrès, plus d'une personne sur dix est considérée comme pauvre. Lire la suite dans le nouveau rapport sur la pauvreté et la prospérité partagée.

Commentaires

Soumis par Ayissi Bernabe Paul le

Le débat sur la pauvreté dans le monde et particulièrement en Afrique reste d'actualité. Il y a toujours des populations qui vivent avec moins d'un dollar par jour. Elle touche plus les zones rurales qui sont les plus peuplées par rapport aux zones urbaines. C'est ce qui explique en partie le taux élevé d'exode rural. Plusieurs personnes viennent dans des villes pour des activités précaires et informelles. Trouvons une politique de création d'emplois décents. Trouvons une politique d'amélioration de la gouvernance dans nos états. Appliquons la décentralisation et renforçons nos bases pour favoriser l'agriculture. Ventre affamé n'a point d'oreille.

Soumis par Alpha Faye le

Certainement cher Monsieur. La pauvreté est hélas toujours un problème pour des millions de personnes singulièrement en Afrique . Pour venir à bout de la pauvreté ,il faut des initiatives beaucoup plus vigoureuses de la part des acteurs nationaux et internationaux .Des politiques publiques plus vigoureuses et davantage centrées sur les préoccupations vécues et exprimées par les plus pauvres , la prise en compte effective des voix des jeunes et des femmes , la responsabilisation des collectivités territoriales et de la société civile dans l'identification , la formulation et la mise en œuvre des politiques sont des voies à explorer .Dans bon nombre de nos pays , l'option privilégiée est d'impulser les politiques agricoles , de l'eau/assainissement , de l'emploi à partir du niveau central , alors qu'une décentralisation effective de ces secteurs serait de nature à obtenir des gains supplémentaires , en termes d'efficacité et d'efficience.

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires