Opinions - Le blog du Groupe Banque mondiale
Syndicate content

Bulgarie

Lutter contre la corruption, une évidence claire comme de l’eau de roche

Kristalina Georgieva's picture
Cette page en : English | Español | العربية
Boule de verre © Katie Stevens/Shutterstock


Mes parents ne savaient pas que le prénom qu’ils avaient choisi pour moi signifiait « claire », « transparente » en espagnol. Mais ils connaissaient l’importance de la transparence, de l’honnêteté et de l’intégrité. J’ai grandi en Bulgarie avec ces valeurs ancrées en moi. Aujourd’hui, elles me tiennent à cœur dans mon travail à la Banque mondiale.

Le manque de transparence alimente la corruption, un fléau redoutable auquel les pauvres et les personnes vulnérables paient le plus lourd tribut. Ses effets sont très concrets : la corruption empêche les malades d’accéder aux soins et aux médicaments, entrave la construction d’écoles, entraîne la dévastation des routes sous la pluie et vide les caisses publiques. Dans les zones les plus fragiles de la planète, la corruption sape les efforts visant à instaurer la stabilité ou à empêcher la violence et l’extrémisme de prendre racine. 

Réagissez aux discussions du moment