Syndicate content

Education

#Music4Dev, ou comment mettre fin à la pauvreté avec des chansons

Korina Lopez's picture
Cette page en : English | العربية | Español
#Music4Dev avec D’Banj


Mettre fin à la pauvreté

Il n'y a pas si longtemps, le concept lui-même semblait inimaginable, voire ridicule. Pourtant, à mesure que 2030 approche, l'objectif consistant à mettre fin à l'extrême pauvreté semble à portée de main. Nous avons appris que, en tant que citoyens du monde, il est de la responsabilité de chacun de faire en sorte que tout le monde ait accès à… eh bien, tout ! Eau potable, assainissement, éducation, égalité des chances, tout !

L'action naît de la connaissance. Si les gens n'ont pas conscience que les choses doivent changer, rien ne changera jamais. C'est dans cet objectif que nous avons mis en place une nouvelle initiative visant à sensibiliser le public aux questions de pauvreté, #Music4Dev (« Musique pour le développement »), qui propose à des artistes du monde entier de faire connaître leur musique en se servant de la Banque mondiale comme d'une scène, littéralement.

De meilleures chances pour les enfants d’Afrique ?

Andrew Dabalen's picture
L’Afrique subsaharienne suscite actuellement une vague d’intérêt remarquable. Les observateurs soulignent notamment que la croissance africaine a redémarré et qu’elle affiche une progression parmi les plus soutenues de l’histoire économique récente du continent. On constate aussi que les jeunes démocraties se fortifient et que, malgré la montée des conflits asymétriques orchestrés par les réseaux terroristes, la guerre à grande échelle recule. Le moment est donc opportun pour se demander si ces évolutions annoncent un avenir meilleur pour les enfants d’Afrique.

Tel est l’objet de notre récent rapport qui analyse les chances offertes aux enfants sur la période 1998-2008 dans 20 pays qui rassemblent 70 % de la population de l’Afrique subsaharienne.

Les économistes, des machines à chiffres mais aussi des producteurs de sens

Michelle Pabalan's picture
Cette page en : English | العربية | Español | 中文

Je m’adresse ici à tous ceux qui, comme moi, sont fâchés avec les chiffres.
 
Quand, avant d’entrer à l’université, mes parents m’ont demandé ce que je comptais étudier, j’ai répondu « tout sauf des maths ». Et même après mon premier cycle, j’ai bien pris soin d’éviter cette matière le plus possible. Or, comble de l’ironie, je travaille aujourd’hui pour le Groupe de la Banque mondiale, où les chiffres sont la langue reine. Mais j’ai une bonne nouvelle, qui ne réjouira pas seulement les débutants dont je fais partie : les chiffres peuvent être passionnants, éclairants voire amusants… 

« Mon chiffre préféré » est une série de vidéos sur YouTube qui montre comment les chiffres ouvrent des portes sur le développement et sur l’humain. Des économistes du Groupe de la Banque mondiale y livrent des témoignages brillants (et non dénués d’humour) sur le chiffre qu’ils chérissent, réaffirmant ainsi de manière originale la fonction indispensable des chiffres dans la vie quotidienne. Ce que nous disent ces vidéos, c’est que les économistes ne s’intéressent pas seulement aux chiffres en soi et qu’ils peuvent éclairer les questions qui agitent le monde en y apportant toute leur passion et leur point de vue personnel. 

Utilisons les réseaux sociaux pour trouver ensemble des solutions afin de mettre fin à la pauvreté

Jim Rosenberg's picture

Quelles solutions... pour améliorer votre vie ? ... pour que vos enfants soient mieux lotis ? ... pour que les mères soient en bonne santé ? ... pour que tout le monde puisse accéder à un enseignement de qualité ? Quelles solutions pour mettre fin à la pauvreté ?