Syndicate content

Utilisons les réseaux sociaux pour trouver ensemble des solutions afin de mettre fin à la pauvreté

Jim Rosenberg's picture

Quelles solutions... pour améliorer votre vie ? ... pour que vos enfants soient mieux lotis ? ... pour que les mères soient en bonne santé ? ... pour que tout le monde puisse accéder à un enseignement de qualité ? Quelles solutions pour mettre fin à la pauvreté ?

Dans le monde, plus de 1,3 milliard de personnes vivent avec moins de 1,25 dollar par jour. Lutter contre la pauvreté en temps de crise peut être difficile, mais nous ne pouvons pas détourner notre regard des plus vulnérables.

Quelles sont vos solutions contre la pauvreté ? Dans cette vidéo, le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, vous invite au dialogue autour de cette question. Répondez-lui sur Twitter en utilisant le hashtag #IlFaut et, avec le hashtag #QuellesSolutions, faites-lui part de vos interrogations.

S’engager et agir

• Posez vos questions sur Twitter avec le hashtag #QuellesSolutions, si vous vous demandez par exemple :

  • #QuellesSolutions pour mettre fin à la pauvreté ?
  • #QuellesSolutions pour améliorer vos conditions de vie ?
  • #QuellesSolutions pour accroître la scolarisation des filles dans le monde entier ?
  • #QuellesSolutions pour accéder à un meilleur emploi ?
  • #QuellesSolutions pour permettre à tous les enfants de grandir en bonne santé ?
  • #QuellesSolutions pour mettre fin à la faim dans le monde ?
  • #QuellesSolutions pour donner à vos enfants les compétences utiles au XXIe siècle ?
  • #QuellesSolutions pour garantir à tous l’accès à l’eau potable ?
  • #QuellesSolutions pour améliorer les transports chez vous ?
  • #QuellesSolutions pour réduire la pollution là où vous vivez ?

 

• Faites-part de vos solutions avec le hashtag #IlFaut. Parlez-en autour de vous pour que d’autres participent aussi à cette discussion. Vous pouvez communiquer en arabe, en anglais et en espagnol (d’autres langues seront prochainement prises en charge).

• Retrouvez-nous sur Facebook : nous publierons régulièrement de nouvelles questions et des réponses auxquelles nous vous encourageons à réagir.

• Accédez à des vidéos et des témoignages du monde entier sur YouTube.

• Pensez aussi à consulter et enrichir nos données sur Tumblr et sur notre site Open Data ; lisez nos blogs et dites-nous ce que vous en pensez.

Nous allons relayer votre avis auprès des dirigeants qui seront rassemblés mi-octobre à Tokyo (Japon), à l’occasion des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale. Nous donnons ainsi le coup d’envoi d’une discussion mondiale et nous comptons sur vous pour partager vos idées. Ensemble, trouvons des solutions pour mettre fin à la pauvreté.

Commentaires

Soumis par CHAIX PAUL le
Bonjour, subventionner fortement l'économie sociale et solidaire au travers des associations, syndicats, coopératives, toutes au plus près des gens sur le terrain, dans les secteurs qui n'intéressent pas forcement le secteur privé, éradiquerait assez rapidement la pauvreté dans le monde en irriguant la société civile et en créant les emplois durables non délocalisables nécessaires au minimum de stabilté économique sur le long terme. Amitiés.

Soumis par broux hynnocent le
le phénomène de la pauvreté est complexe a définie et a combattre. cependant comme tous les fléaux. le club de demain version cote d’ivoire Le programme d’indépendance financière est le résultat d’une construction fondée sur de multiples échanges et partages au cours de diverses collaborations l’organisation de ces idées qui ont donné naissance à notre modèle,puis a ce programme, a été possible grâce un terrain matériel,intellectuel et affectifs favorables. Elle ne saurait se résumer à cet écrit ou ne figurent que les traces, les épures et les esquisses de notre cheminement. Chacun à ce manière a œuvré à l’élaboration de cet édifice et mes remerciements, derniers pierres posées, mais à la mesure o combien délicate. S’adressent à toutes celles et a tous ceux qui, de prés ou de loin ont permis que ce programme se réalise. Savoir, comprendre, relier et adapter. Une augmentation quantitative de l’information sous différentes formes, notamment par l’intermédiaire de l’internet, de la téléphonie mobile et Multi média avec une extension à tous les domaines du savoir, le monde est devenu un village planétaire. La vie est un défi à relever, un bonheur à meriter, une aventure à tenter. Quand on sait qu’au stade actuel de se moyens de production agricole. La terre pourrait nourrir 12 milliards d’individus, mais que près de 2 milliards d’individus sur les 7 milliards d’âmes qu’elle compte souffrent chaque année de sous-alimentation chronique et mutilante, on ne peut qu’émettre de sérieuses réserves sur les prévisions des évangélistes du marché selon lesquels la mondialisation en marche ne peut qu’apporter un surcroit de richesse bénéfiques à tous. La dérégulation totale du marché mondial consacrera davantage encore le règne des puissants sur les faibles, car il n’est pas de seuil d’enrichissement ou se bride de façon naturelle la cupidité des puissants. L’homme le plus riche de la terre aura toujours envie d’être plus riche encore et usera à cette fin de toutes les ficelles de la stratégie économique compris de celles qui impliquent la spoliation et l’écrasement des plus faibles. Quelques chiffres suffisent à donner le tournis. ; La fortune du patron de MICROSOFT .BILL GATE ,est égale à la valeur de celle des 106 millions d’américains les plus pauvres. Les 15 personnes les plus riches de la planète détiennent un patrimoine supérieur au produit intérieur brut de tous les Etats au sud SAHARA, à l’exception de l’Afrique sud ; Pris ensemble, les 225 patrimoines privés atteignent 2000 milliards de dollars. Plus 2 milliards d’hommes, de femmes et d’enfants devaient se partager 1% du revenu mondial. La pauvreté est un phénomène complexe en ce sens qu’elle se manifeste sous diverses formes ; Absence de revenus et de ressources productives suffisantes pour assurer des moyens d’existence viables. Faible accès aux services sociaux ;santé-logement-éducation-eau potable. Exclusion sociale et absence de participation à la prise de décision. La pauvreté est non seulement quantitative insuffisance de revenu et de consommation et qualitative incapacité d’accéder aux besoins essentiels mais aussi dynamique. De ce fait, la mise en œuvre d’une politique de réduction de la pauvreté requiert un effort de connaissance du phénomène Il faut la definit,la mésurer,la localiser, connaitre son ampleur et son incidence sur la population et surtout suivre son évolution. Si tout le monde s’accorde à reconnaitre que les causes et les solutions au problème de la pauvreté sont spécifiques à chaque pays, il existe un consensus sur les éléments communs à une bonne stratégie. Une croissance rapide et durable, accompagnée d’un modèle de croissance ou les pauvres participent pleinement et véritablement à la vie économique sont nécessaires pour lutter contre la pauvreté. En dépit des progrès réalisés dans la mise en œuvre des différentes Stratégies de Réduction de la Pauvreté au cours des dernières années, les performances économiques ne Permettent pas de faire face efficacement à la demande sociale de plus en plus croissante, due au Fort taux de croissance démographique. Cette évolution démographique, si elle se maintient, Nécessiterait des efforts supplémentaires en termes de valorisation des ressources humaines et D’amélioration de l’accès aux services sociaux de base. C’est pourquoi, le Gouvernement a fait du Renforcement et de la valorisation des ressources humaines, un pilier essentiel de la stratégie. Cet Axe renforcera la sphère sociale, mais aussi le capital humain, et donc les fondements de la Croissance économique à moyen et long termes. Pourquoi adhérer ? Parce que l’international est devenu part intégrante de Votre environnement d’affaires et votre plus grande réserve D’opportunités pour vendre, acheter, trouver des Partenaires Pour financer nos projets Parce que les technologies de l’information sont à même De porter à votre entreprise le plus gros levier D’amélioration et de développement Parce que, face à la complexité du monde, il n’est plus Possible d’œuvrer en solo et que seule, la mutualisation Peut vous rendre disponibles les expertises et ressources Essentielles pour vous tenir à niveau, qu’il vous coûterait D’acquérir tout seul

Soumis par jbvandôme le
Reconnaissance des apatrides, Abolition des frontières, Abdication des souverainetés nationales, Constitution d'un Etat-Monde, Création d'une monnaie unique mondiale, Politique de grands travaux planétaires "New Deal", TGV intercontinentaux, Solarisation et irrigation des déserts, Dessalement de l'eau de mer, Plantations massives d'espèces comestibles et de végétaux produisant plus d'oxygène qu'ils n'en consomment (en fonction des zones géographiques).

Envie de réagir ? Envoyez-nous vos questions et commentaires

Plain text

  • Balises HTML autorisées : <br> <p>
  • Passage à la ligne et paragraphes automatiques.
En soumettant ce formulaire, j'accepte la politique de confidentialité de Mollom.