Développer la petite enfance au Maroc, un engagement envers l’avenir

|

Cette page en:

Saviez-vous que les investissements dans les premières années de la vie sont de 1,5 à 5 fois plus rentables que ceux effectués à un autre moment de la vie ? Les études ont montré que les enfants qui ne souffrent pas de malnutrition chronique ont 33% plus de chance d’échapper à la pauvreté à l’âge adulte. Et ceux qui fréquentent un établissement préscolaire obtiendront de meilleurs résultats d’apprentissage dans leur scolarité future.

Malheureusement, malgré les progrès accomplis ces 25 dernières années, de nombreux enfants sont encore loin de pouvoir atteindre leur plein potentiel de développement. Au Maroc, seulement 55 % des enfants en âge préscolaire vont effectivement à l’école, quant à la qualité de l’éducation préscolaire, elle varie grandement d’une structure à l’autre. Dans les zones rurales du pays, encore 20% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique.

Comment dès lors parvenir à un monde meilleur, plus prospère, où le potentiel de chacun est réalisé ?

Aucun pays ne peut véritablement prospérer sans investir dans sa population. Et cet investissement commence dès les premiers moments de la vie. Un enfant qui reçoit les soins de santé, l’alimentation, l’affection et l’éducation dont il a besoin en retira les bénéfices toute sa vie. C’est également essentiel pour l’avenir du travail : les gens en bonne santé sont plus productifs ; une éducation adaptée et de qualité prépare mieux les jeunes aux emplois de demain.

Conscient de ce défi, le Maroc accorde une priorité grandissante au développement de la petite enfance. Le pays met en œuvre des programmes axés sur la réduction de la mortalité maternelle et infantile dans les zones rurales et reculées, l’amélioration de la nutrition des enfants et la généralisation de l’accès à un enseignement préscolaire de qualité, notamment en milieu rural, afin que les enfants puissent acquérir les compétences nécessaires dans le monde de demain.

Tel sera l’enjeu de la première édition des Assises du développement humain. Cette conférence organisée, dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), le 19 septembre à Skhirat près de Rabat, se tiendra sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. La discussion s’articulera autour du thème « Développer la petite enfance, un engagement envers l’avenir » et mettra l’accent sur la préparation des générations futures à travers l’investissement de manière coordonnée dans la santé, la nutrition, la stimulation précoce et l’éducation de la petite enfance.

Rejoignez-nous pour un débat passionnant, diffusé en direct sur www.indh.ma, qui réunira des acteurs publics, privés et de la société civile ainsi que des partenaires de développement comme la Banque mondiale ou l’UNICEF.

Vous pouvez aussi suivre les discussions sur la page twitter @worldbankmena.

Auteurs

Prenez part au débat