Une nouvelle série de débats pour penser l’avenir de l’État et de l’action publique

|

Cette page en:

Image
The Future of Government postcard - boy reaching upward, smiling, in classroom
The Future of Government Series

Le monde se trouve à un tournant critique. Face à la crise sans précédent que constitue la pandémie de COVID-19 et à ses répercussions sanitaires, économiques et budgétaires, notre avenir collectif repose sur une alternative claire. Soit nous consolidons les progrès accomplis avant 2020 et la COVID, en maintenant le cap vers un avenir où tous, à travers le monde, auront accès à des moyens de subsistance plus sûrs et durables, où la prospérité sera partagée et la pauvreté jugulée. Soit nous nous exposons à une aggravation des incertitudes, des inégalités et de la pauvreté, exacerbées par les menaces sanitaires, les dérèglements climatiques et l'insécurité. Une chose est sûre : les mesures prises par les gouvernements et les organisations multilatérales dans les mois et les années qui viennent seront décisives pour le cours du monde.

Consciente que la pauvreté et les inégalités et les difficultés engendrées par la COVID-19 et le changement climatique sont des défis interdépendants, la Banque mondiale a adopté une démarche qui vise à répondre à ces enjeux de manière simultanée et systématique, en promouvant une approche de développement vert, résilient et inclusif.

Il y a quelques mois, nous vous avions invités à amorcer une discussion (a) sur les nouveaux contours de l'État et des modes de gouvernement au lendemain de la pandémie, et sur les pistes pour impulser de véritables changements. À présent, la Banque mondiale donne le coup d’envoi d’une initiative destinée à porter plus en avant cette discussion.

Entre mai et octobre 2021, nous organiserons une série de débats virtuels sur « L’avenir de l’État et de l’action publique » — des discussions stimulantes et constructives qui favoriseront l’émergence de nouvelles connaissances et perspectives. Chaque événement sera consacré à l’une des six questions présentées dans la figure ci-dessous (en haut à droite). 
 

Future of Government chart in French


Ces débats rassembleront une large palette d’intervenants et de parties prenantes : jeunes dirigeants de divers horizons, militants et acteurs de la société civile, économistes et experts en politique, agents du secteur public et responsables politiques, acteurs du monde des affaires et entrepreneurs. Dans les prochains mois, nous nous pencherons sur la manière dont les gouvernements, la communauté internationale et la Banque mondiale en particulier peuvent agir au niveau mondial, régional et national en vue de tirer parti des opportunités de changement et façonner l’avenir. Nous présenterons les fruits de ces discussions dans un rapport phare qui paraîtra au printemps 2022.

Dans mon billet précédent, j’avais structuré la conservation autour de cinq questions importantes (a). S’y ajoute aujourd’hui une question supplémentaire, qui sous-tend les autres : quels seront demain les attentes des citoyens et des entreprises à l’égard de l’État et les futurs objectifs des pouvoirs publics pour y répondre ? Nous devons cerner ce que les citoyens, la société civile et le secteur privé vont, à l’avenir, attendre voire exiger de leur gouvernement. Et nous devons aussi nous interroger sur les changements que les pouvoirs publics devront opérer en termes d’objectifs et de méthodes pour répondre à ces attentes et exigences.

Revoyez l'événement diffusé en ligne et en direct.

Nous avons réuni un riche panel d’invité(e)s. Pour nous éclairer sur les exigences et les attentes qui pèseront demain sur les gouvernements, nous avons reçu Ranjitsinh Disale, lauréat 2020 du Global Teacher Prize, et Molly Morgan Jones, directrice chargée des politiques à la British Academy et auteure de "The COVID Decade." Francis Fukuyama, professeur à l'université de Stanford, a abordé l’évolution possible des objectifs des pouvoirs publics.

Cette session été une première étape indispensable pour poser les bases de la conversation autour des questions restantes, à savoir : comment les pouvoirs publics pourraient-ils se transformer pour répondre à l’évolution des attentes dont ils font l’objet, en particulier en ce qui concerne le rôle de l’État, les modalités de son action, l’amélioration de son efficacité, la confiance de ses citoyens et sa capacité à anticiper les incertitudes et les crises.

Le monde se trouve à un tournant critique. En impulsant dès maintenant une discussion sur l’avenir de l’État et de l’action publique, nous espérons aider les gouvernements à tracer un chemin qui mènera les populations du monde entier vers un avenir meilleur, plus vert et résilient.

Et vous, que pensez-vous des enjeux qui définiront l’État et l’action publique de demain ? Prenez part à la conversation sur Twitter @wbg_gov, avec le hashtag #FutureOfGovernment, sur notre site web www.worldbank.org/futureofgovernment ou en nous faisant part de vos réactions ci-dessous.

Nous attendons vivement vos commentaires !

Thèmes
Régions

Auteurs

Prenez part au débat